Aventures d’Alice au Pays des Merveilles – Lewis Carroll

DSC01622

Résumé: Assise au bord de la rivière, Alice s’ennuyait un peu quand soudain, venu de nulle part, surgit un lapin blanc pressé de regagner son terrier. N’hésitant pas à le suivre, Alice pénètre dans monde de prodiges et de menaces qui n’est autre que le royaume de l’enfance. Et voici le chat de Cheshire à l’étrange sourire, la terrible Reine de Cœur, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars, la Fausse Tortue et le Valet-Poisson…

Les premiers mots:

Alice, assise auprès de sa sœur sur le gazon, commençait à s’ennuyer de rester là à ne rien faire; une ou deux fois elle avait jeté les yeux sur le livre que lisait sa sœur; mais quoi! pas d’images, pas de dialogues!  » La belle avance, « pensait Alice, « qu’un livre sans images, sans causeries! »

Bon, je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer l’histoire d’Alice mais je viens vous présenter ici une magnifique édition (merci maman), celle des Éditions du Chêne, avec les gravures de John Tenniel qui ont été colorisées. Il s’agit ici de la première édition parue en français en 1869.

C’est avec une vraie joie que j’ai enfin lu ce classique de la littérature anglaise. Il est bien entendu que j’avais en tête les images de Disney mais j’ai pu gouter aux mots de Lewis Carroll et un peu à sa douce folie.

« C’est vraiment terrible », murmura-t-elle,  » de voir la manière dont ces gens-là discutent, il y a de quoi rendre fou. »

DSC01625

J’ai plongé la tête la première avec Alice, à essayer de comprendre ce monde de dingues, mais en fait, comme elle, je me suis laissée avoir par tous ces personnages, et après quelques rencontres improbables, on ne peut que les écouter et se laisser bercer.

Lewis Carroll m’a fait passer un merveilleux moment, je suis heureuse de l’avoir enfin découvert (oui…la honte!) !

Pour ce qui est des gravures, elles m’ont totalement conquise quoique…je les préfère en noir et blanc mais c’est vraiment pour chipoter! Alice_par_John_Tenniel_21 450px-Alice_par_John_Tenniel_40

Le livre aussi est splendide (bon, je vais arrêter avec les adjectifs élogieux!), il trône fièrement dans ma bibliothèque! D’ailleurs, je suis à la recherche de belles éditions du même conte. Si mon mari passe par ici, sache que celle de Benjamin Lacombe me font vraiment (mais vraiment) de l’œil… si vous en avez d’autres… je suis preneuse!DSC01628Capture

Ce livre rentre dans la catégorie « Un classique de la littérature anglaise«  du Challenge littéraire 2016 de Mille vies en une.

Je vous laisse avec quelques citations qui me plaisent particulièrement:

« Mais alors à quel degré de latitude ou de longitude est-ce que je me trouve? » (Alice n’avait pas la moindre idée de ce que voulait dire latitude ou longitude, mais ces grands mots lui paraissaient beaux et sonores.)

 

Il lui était déjà arrivé tant de choses extraordinaires, qu’Alice commençait à croire qu’il n’y en avait guère d’impossibles.

 

 

 – Aventures d’Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll,  Éditions Du Chêne, 2015,  224pages. – 

 

Publicités

5 réflexions sur “ Aventures d’Alice au Pays des Merveilles – Lewis Carroll

  1. AMBROISIE dit :

    Alice au pays des merveilles comme Peter Pan sont mes deux contes favoris qui m’ont aidé à grandir et à voir le monde d’une autre façon, de développer mon imaginaire et d’aimer lire. Mais je n’ai pas les magnifiques éditions qui se font ! TT Sauf celles en anglais avec une magnifique couverture.

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s