Croire aux fauves – Nastassja Martin

Tu es tombée d’une montagne?
Je savoure un petit silence bien mérité avant de répondre. Non, je me suis battue avec un ours.

Les premiers mots

L’ours est parti depuis plusieurs heures maintenant et moi j’attends, j’attends que la brume se dissipe. La steppe est rouge, les mains sont rouges, le visage tuméfié et déchiré ne se ressemble plus. Comme aux temps du mythe, c’est l’indistinction qui règne, je suis cette forme incertaines aux traits disparus sous les brèches ouvertes du visage, recouverte d’humeurs et de sang : c’est une naissance, puisque ce n’est manifestement pas une mort.

Lire la suite

L’année des pierres – Rachel Corenblit

Ce n’est pas ainsi que j’imaginais mes premiers pas sur cette terre d’Israël. Peut-être que j’aurais dû embrasser le sol du tarmac, ça m’aurait porté bonheur.

Les premiers mots

Décembre 1987

La terre est rouge. Diluée dans les roches, le sable, et des palmiers encadrent la route qui longe la ville, comme au garde-à-vous.

La terre est rouge et absorbe la chaleur du soleil. Elle l’incorpore. Elle la digère.

Lire la suite

La vie sauvage – Thomas Gunzig

En fait, parfois il vaut mieux ne pas se souvenir, ne pas parler et ne pas essayer de comprendre.

Les premiers mots

J’aurais pu commencer cette histoire en racontant comment on m’avait cru disparu et mort et comment c’était faux. J’aurais pu commencer en racontant comment mon père et ma mère, eux, étaient bel et bien disparus et morts, dans cet ordre ou dans l’autre. Ça aurait certainement fait un bon début d’histoires, mais comme ce n’est pas le plus important, je raconterai tout ça plus tard. Lire la suite

Murène – Valentine Goby

Tous les jours on ampute François et des fantômes convoquent les manques, histoire qu’il en soit sûr: il est foutu.

Les premiers mots

La sortie des eaux
La nuit plaque des rectangles noirs aux vitres de la piscine. Face au bassin se tient François, très droit, immobile, pieds nus écartés sur le carrelage froid, dans l’odeur du chlore et le fracas d’un plongeon.

Lire la suite

Une bête au Paradis – Cécile Coulon

Émilienne ressemblait à ce que la terre avait fait d’elle : un arbre fort aux branches tordues.

Les premiers mots

De chaque côté de la route étroite qui serpente entre des champs d’un vert épais, un vert d’orage et d’herbe, des fleurs, énormes, aux couleurs pâles, aux tiges vacillantes, des fleurs poussent en toute saison. Elles bordent ce ruban de goudron jusqu’au chemin où un pieu de bois surmonté d’un écriteau indique :

Vous êtes arrivés au Paradis

Lire la suite