La Belle rouge– Anne Loyer

Arrête de réfléchir, Marje, arrête!
Pour une fois, Marje, ne réfléchis pas. Agis. Tu verras bien après.

Les premiers mots

Il ne sait même plus pourquoi il est là. Avec sa basket gauche trouée, son blouson ouvert aux quatre vents, son sac à dos à moitié vide, sa caboche pleine à craquer. Il est là. Debout. Raide comme un piquet sur ce bitume sale et lui. En transit. En partance. En attente. Les yeux grands ouverts sur la nuit qui ne veut pas fini. Lourde, opaque, mystérieuse. Et après, il se passe quoi?

Lire la suite

La langue des bêtes– Stéphane Servant

Celui qui sait lire peut comprendre le monde. Celui qui écrit peut le changer.

Les premiers mots

Les renards arrivent avec la nuit.
La Petite les entend avant de les voir.
Leurs pattes comme des marteaux d’orfèvres font sonner l’écrin brun des bois.
Une minuscule tambour fouetté par les doigts têtus de l’automne naissant.
Au-delà des carcasses de voitures, là-bas, à la lisière de la forêt, les brindilles claquent, les carapaces craquent. Partout, les lapereaux frissonnent. Et les renards tremblent bien plus qu’eux. 
La Petite le sent.

Lire la suite

On n’a rien vu venir– Roman à 7 voix

Ça s’est mis en place petit à petit, on n’a rien vu venir. Tant qu’on est pas concernés, tant que ça se passe chez le voisin, on fait le dos rond, nous les premiers.

Les premiers mots

Mon père est comme un fou depuis ce matin. On dirait que c’est le soir de la Coupe du Monde et que son équipe fétiche est en finale.
– Assieds-toi, Stef, ça va commencer!
Un vrai lion en cage qui attend son steak. Je n’aurais jamais cru que des élections puissent le mettre dans un état pareil.

Lire la suite

Histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle– Hervé Giraud

Nous, on est papa, maman, le chien, ma sœur et moi.

Les premiers mots

On était trois comme les trois doigts de la main ( de la tortue Ninja); on était réunis dans le ventre de ma mère et on a grandi ensemble: Cali ma soeur, Rubens le chien et moi.
Souvent, on s’asseyait au bord de la rivière, épaule contre épaule, le chien au milieu. On regardait dans la même direction.

Lire la suite

La folle rencontre de Flora et Max – Martin Page & Coline Pierré

Je t’envoie des pensées positives, j’espère qu’elles passeront les détecteurs de métaux et les contrôles.

img_20170222_122043

Les premiers mots

11 octobre.

Chère Flora,

Je ne savais pas que les filles allaient en prison. Pour tout dire, je ne savais pas que les filles étaient violentes. D’une certaine manière, c’est une bonne chose, ainsi vous pouvez vous défendre, le monde est plus égalitaire. Bien sûr, l’idéal serait que la douceur soit la norme, mais j’ai peur qu’on n’en prenne pas le chemin.

Je regarderai les filles avec un autre œil maintenant. Décidément, vous êtes surprenantes.

J’avais entendu parler de ton histoire l’an dernier au lycée et, il y a quelques jours, en traînant sur Facebook, j’ai découvert que tu venais juste d’être incarcérée. »

Lire la suite