Sugar Run – Mesha Maren

Il y a quelque chose en nous qui pousse le monde à nous traiter comme il le fait, mais c’est pour mieux nous préparer.

Les premiers mots

Juillet 2007
Ils firent marcher les femmes en file indienne dans le corridor jaune. Jodi perçut l’inquiétude des huit femmes dans son dos et se demanda quelle signification attribuer à sa position, juste derrière le sergent. Rien n’était laissé au hasard à Jaxton.

Lire la suite

Un livre de martyrs américains -Joyce Carol Oates

Les premiers mots

Muskegee Falls, Ohio
            Dis seulement un mot et mon âme sera guérie.
Le Seigneur me le commanda. Dans tout ce qui arriva, ce fut Sa main qui ne faiblit pas.
Des cris éclatèrent :  » Reculez! »
C’était Voorhess que le fusil visait en premier. le médecin avorteur enjoignant d’une voix rauque: « Reculez! Posez cette arme! »
Et d’autres cris: « Non! Non! »

Lire la suite

Le diable, tout le temps – Donald Ray Pollock

Quand du whisky ne lui coulait pas dans les veines, Willard se rendait à la clairière matin et soir pour parler à Dieu. Arvin ne savait pas ce qui était le pire, la boisson ou la prière.

Les premiers mots

En un triste matin de la fin d’un mois d’octobre pluvieux, Arvin Eugene Russel se hâtait derrière son père, Willard, le long d’une pâture dominant un long val rocailleux du nom de Knockemstiff, dans le sud de l’Ohio.

Lire la suite

Archives des enfants perdus – Valeria Luiselli

Comme les enfants perdus, on a marché seuls ensemble, mais on se tenait la main toi et moi, parce qu’à partir de maintenant je ne lâcherai jamais ta main.

Les premiers mots

Départ
Bouche ouverte au soleil, ils dorment. Le garçon et la fillette, le front perlé de sueur, les joues rouges et striées de salive sèche et blanche. Ils occupent toute la banquette arrière de la voiture, affalés, membres offerts, lourds et placides.

Lire la suite

L’Arbre-Monde – Richard Powers

Les arbres ne se battent pas plus que ne se battent les feuilles d’un même arbre. À croire que finalement la nature n’a pas tant de sang sur les crocs et les griffes.

Les premiers mots

Au début il n’y avait rien. Et puis il y eut tout.
Alors, dans un parc dominant une ville occidentale, après le crépuscule, l’air déverse une pluie de messages.
Une femme est assise par terre, adossée à un pin. L’écorce appuie contre son dos, aussi dure que la vie. Les aiguilles parfument l’air, et une force bourdonne dans le cœur du bois. Ses oreilles s’accordent aux fréquences les plus basses. L’arbre dit des choses, en mots d’avant les mots.

Lire la suite