Subvenir aux miracles – Victoire de Changy 

Le vêtement : une peau à choisir à défaut d’avoir pu convenir de la sienne, me dit Florence, et j’acquiesce.

Les premiers mots

Je l’ai laissée trois années accrochée à un cintre dans ma penderie, entre les autres, comme s’il allait me prendre de m’en emparer un matin et de l’enfiler.

Lire la suite

La mort de Belle – Georges Simenon

Pourquoi n’étant coupable de rien, eut-il une sensation de culpabilité?

Les premiers mots

Il arrive qu’un homme, chez lui, aille et vienne, fasse les gestes familiers, les gestes de tous les jours, les traits détendus pour lui seul, et que, levant soudain les yeux, il s’aperçoive que les rideaux n’ont pas été tirés et que des gens l’observent du dehors.
Il en fut un peu ainsi pour Spencer Ashby.

Lire la suite

La femme de Gilles – Madeleine Bourdouxhe 

Dans le malheur le temps passe vite, quoi qu’on en dise. Aucun point de repère ne peuple le temps révolu, aucune joie ne distingue un jour d’un autre. Rien que du lamentable, toujours le même.

Les premiers mots

« Cinq heures…Il va bientôt rentrer… » se dit Élisa. Et voilà qu’à cette idée elle ne peut plus rien faire.
Elle a frotté, lavé, fourbi durant toute la journée, elle a préparé une soupe épaisse pour le dîner – ce n’est pas la coutume du pays de manger lourdement le soir, mais c’est nécessaire pour lui qui, à l’usine, ne déjeune que de tartines aux oeufs. Et maintenant, ne fût-ce que pour mettre le couvert, ses bras s’engourdissent et retombent inertes le long de son corps. Un vertige de tendresse la fige, immobile et haletante, accrochée des deux mains à la barre de nickel du fourneau.

Lire la suite

S’en aller – Sophie d’Aubreby 

Épouse ou vieille fille. C’est tout ce qu’elle observe, tout ce qu’on propose. Rien ne la fait plus suffoquer de détresse que cette étroitesse-là. Elle se voudrait libre.

Les premiers mots

Elle prend une grande inspiration. La plus grande, la plus profonde possible. Une inspiration à s’en déchirer le diaphragme. Comme pour ériger un peu plus haut le rempart contre l’épuisement. Ravaler le sanglot qui monte.

Lire la suite

Les yeux rouges – Myriam Leroy

J’avais peur de lui, peur de ce petit format d’homme en carton, tire-au-flanc de bureau sans envergure et auteur notoire de délits de fuite

Les premiers mots

Il s’appelait Denis. Il était enchanté.
Nous ne nous connaissions pas. Enfin, de toute évidence, je ne le connaissais pas, mais lui savait fort bien qui j’étais. Il m’écoutait à la radio, il appréciait beaucoup mon travail qu’il suivait de près et sur lequel il pouvait même se poser en exégète LOL, raison pour laquelle il se permettait cette intrusion sur Facebook (en espérant qu’elle ne me gène pas).

Lire la suite

Rodéo – Aïko Solovkine

Être chasseur ou gibier. Tout est affaire de choix et d’opportunité. Eux ont tranché et de cet avantage, découle leur position.

Les premiers mots

Petit bâtard. On avait pensé à tout mais pas à ça, ce ça banal et minable, à savoir que tu étais mort. On avait imaginé des choses grandioses, des plans machiavéliques, une intelligence hors-norme, une fuite à l’étranger, l’implication de gens du voyage, toujours à l’affût, toujours en mouvement, loin à l’heure qu’il est et qu’on ne rattrapera jamais. Un gars malin, retors, diabolique, qu’on voulait mort alors que tu l’étais déjà.

Lire la suite

Ogresse – Aylin Manço

Parfois il vous arrive des trucs monstrueux, et c’est pas votre faute. Parfois c’est la faute de personne.

Les premiers mots

Hier soir, Maman m’a fait manger du cœur. C’était du cœur de bœuf. Le cœur est notre muscle le plus puissant, et ça sent quand on en mange; la viande résistait sous mon couteau à steak, il fallait la scier pour trancher les fibres. Elles cédaient comme des câbles tendus, l’une après l’autre.

Lire la suite

La vie sauvage – Thomas Gunzig

En fait, parfois il vaut mieux ne pas se souvenir, ne pas parler et ne pas essayer de comprendre.

 

Les premiers mots

J’aurais pu commencer cette histoire en racontant comment on m’avait cru disparu et mort et comment c’était faux. J’aurais pu commencer en racontant comment mon père et ma mère, eux, étaient bel et bien disparus et morts, dans cet ordre ou dans l’autre. Ça aurait certainement fait un bon début d’histoires, mais comme ce n’est pas le plus important, je raconterai tout ça plus tard. Lire la suite