La véritable histoire de Blanche-Neige qui n’a pas croqué la pomme – Côme D’Onnio 

En face d’elle, il y a sa détestée belle-fille, qui n’est pas jolie, ni belle, ni magnifique. Elle est sublime. Il n’y a pas d’autre mot.

Les premiers mots

Tu crois tout connaitre sur l’histoire de Blanche-Neige, la méchante reine sa belle-mère, la pomme empoisonnée, le baiser du prince charmant…
HA, HA, HA! Laisse-moi rigoler!
Serais-tu assez bête pour croquer une pomme tendue par une sorcière? Non! Alors pourquoi Blanche-Neige serait plus naïve que toi?

Lire la suite

Le mythe de la virilité – Olivia Gazalé

Nous reproduisons des schémas culturels élaborés hors de nous et dont le sens et la finalité nous échappent.

Les premiers mots

Dans Angry White Men, le sociologue américain Michael Kimmel a recueilli la parole de ces hommes blancs en colère, dont le profond malaise identitaire a conduit à l’élection de Donald Trump. Qu’un phallocrate assumé ait pu accéder aux plus hautes fonctions dans un pays qui avait toujours été à l’avant-garde du féminisme est, entre autre symptôme, le signe d’une inquiétude masculine grandissante. Les femmes seraient allées trop loin, elles auraient dépossédé les hommes de toutes leurs prérogatives et la virilité traversera it une « crise » sans précédent.

Lire la suite

Les grandes oubliées – Titiou Lecoq 

La haine des femmes est au cœur de la pensée d’une partie des intellectuels de l’époque, structurant leur conception du monde.

Les premiers mots

On nous a appris que l’histoire avait un sens et que, concernant les femmes, elle allait d’un état de servitude totale vers une libération complète, comme si la marche vers l’égalité était un processus naturel. Ce n’est pas exact. On a travesti les faits. On a effacé celles qui avaient agi, celles qui, dans le passé, avaient gouverné, parlé, dirigé, créé.

Lire la suite

Journal d’un écrivain – Virginia Woolf

Je peux maintenant écrire, écrire, et encore écrire. C’est la sensation la plus délicieuse qui soit au monde.

Les premiers mots

1918
Lundi 5 août
En attendant de faire l’achat d’un cahier où je consignerai mes impressions sur Christina Rossetti pour commencer, puis sur Byron, je vais noter tout cela ici. D’abord il ne me reste plus beaucoup d’argent car j’ai fait des folies avec Leconte de Lisle. Le grand mérite de Christina, c’est d’être un poète-né, ce dont elle semble bien avoir conscience.

Lire la suite

S’en aller – Sophie d’Aubreby 

Épouse ou vieille fille. C’est tout ce qu’elle observe, tout ce qu’on propose. Rien ne la fait plus suffoquer de détresse que cette étroitesse-là. Elle se voudrait libre.

Les premiers mots

Elle prend une grande inspiration. La plus grande, la plus profonde possible. Une inspiration à s’en déchirer le diaphragme. Comme pour ériger un peu plus haut le rempart contre l’épuisement. Ravaler le sanglot qui monte.

Lire la suite

Vagabondes, voleuses, vicieuses – Véronique Blanchard

À lire les motifs d’ordonnances de la justice des enfants, il apparait que les parents – et la société toute entière – ne sont pas prêts à laisser trop de liberté à leurs filles.

Les premiers mots

Pour beaucoup d’entre nous, en ce début du XXIe siècle, il semble admis que la sexualité et le genre relèvent d’une construction sociale et historique, tant individuelle que collective. À l’heure où la dénonciation de la domination masculine se fait plus virulente, et où les modes de procréation sont repensés, réduire la femme, biologiquement et essentiellement, à son rôle de mère, n’est plus de mise pour la la majorité de nos citoyens.

Lire la suite