Des vies de combat – Audrey Célestine

Je vis! Et que les racistes le sachent, je vis et je vivrai. Et je tiendrai. Il me suffit qu’ils le sachent. (Christiane Taubira)

Les premiers mots

« Ain’t I a woman? »
Ne suis-je pas une femme?
Des mots intemporels clamés il y a presque deux siècles, surgis d’un corps qui fut asservi, des profondeurs d’une âme devenue irréductible, de l’esprit indompté d’une femme debout, noire et fière.

Lire la suite

Les orageuses – Marcia Burnier

Ce qu’elles voulaient, c’était des réparations, c’était se sentir moins vides, moins laissées-pour-compte

Les premiers mots
Meuf, meuf, MEUF respire.Respire comme on t’a appris, ouvre ta cage thoracique, si allez, ouvre-la bien fort. Merde.

Lire la suite

Fille, femme, autre – Bernardine Evaristo

il ne s’agit pas de sentir ceci ou cela, de dire ceci ou cela
il s’agit
d’être ensemble

Les premiers mots

Amma
suit à pied la promenade longeant le fleuve qui coupe sa ville en
deux, quelques péniches matinales s’y croisent lentement
à sa gauche le pont-passerelle piétonnier avec ses pylônes qui
ressemblent à des mâts de voiliers
à sa droite la courbe que décrit la rivière vers l’est après avoir
dépassé Waterloo Bridge en direction du dôme St Paul

Lire la suite

Félines – Stéphane Servant

Et vous le savez, les exemples sont nombreux dans l’histoire : ce que l’homme ne comprend pas, souvent il le détruit.

Les premiers mots

C’est bon, vous êtes prêt?
Je vais vous raconter mon histoire, même si je sais que ce que je vais vous dire ne changera pas la face du monde, je ne me fais pas d’illusions.
Depuis que le monde est monde, il a toujours la même tête et elle n’est pas très jolie. D’autres que moi diraient même qu’il a franchement une sale gueule.

Lire la suite

I am, I am, I am – Maggie O’Farrell 

I took a deep breath and listened to the old brag of my heart. I am, I am, I am.
(Sylvia Plath, The Bell Jar)

Les premiers mots

Sur le chemin devant moi, caché derrière un rocher, un homme apparait.
Nous nous trouvons, lui et moi, sur la rive la plus reculée d’un lac noir et solitaire niché au sommet de cette montagne. Le ciel est d’un bleu laiteux ; plus rien ne pousse à cette altitude, il n’y a que nous, les pierres et l’eau noire immobile. Il enjambe le sentier, retombe sur ses chaussures de randonnée et sourit.

Lire la suite