Les Falaises – Virginie DeChamplain

Valeureuse descendante de ces femmes-fleuves, j’ai des souvenirs qui m’appartiennent pas.

Les premiers mots

Je pense que je suis brisée.
J’ai l’automne à l’envers. En dedans au lieu d’en dehors. Humide, tiède dans le creux des jours. Du vent qui craque dans la cage thoracique.
C’est octobre.
Ma mère est morte et j’ai pas encore pleuré.

Lire la suite

Il est juste que les forts soient frappés – Thibault Bérard

On est bien, tous les deux. On se nourrit l’un de l’autre avec un appétit de lionceaux. On rit très fort, on fait beaucoup l’amour, on déconne à pleins tubes – la vie hurle et c’est bon.

Les premiers mots

J’imagine que vous serez d’accord: ce que tout le monde veut, dans la vie, c’est laisser une trace, non? Résister à l’oubli éternel?
Eh bien le scoop, mes amis, le truc pas croyable que je vais vous annoncer ici, dans ces pages et même dès la première, c’est que le but ultime de tout le monde, dans la mort, c’est exactement l’inverse: se faire oublier des vivants. Couper le cordon une bonne fois avec l’avant pour, enfin, accéder à cette absolue félicité, ce repos parfait des sens et de l’esprit dont on nous rebat les oreilles depuis les siècles des siècles.
Avouez que ça remet les choses en perspective.

Lire la suite

Fanny et la Nuit – Maylis Daufresne & Ian De Haes

Quand tu as peur, Fanny, va chercher la lumière: elle existe toujours… À toi de la trouver, et de la faire grandir!

Les premiers mots

Le pire moment, c’est lorsque le ciel devient noir comme de l’encre.
Rien que d’y penser, Fanny a des frissons.
Elle préfère tellement la lumière du jour. Il y a le soleil, il y a du jaune, du rose, et du bleu bien sûr. On entend les oiseaux, on voit valser les arbres.
Et puis, la nuit arrive, et elle avale tout.

Lire la suite

Anima – Wajdi Mouawad

À quoi les humains occupent-ils la lumière que le jour leur accorde?

Les premiers mots

Felis sylvestris catus carthusianorum

Ils avaient tant joué à mourir dans les bras l’un de l’autre, qu’en la trouvant ensanglantée au milieu du salon, il a éclaté de rire, convaincu d’être devant une mise en scène, quelque chose de grandiose, pour le surprendre cette fois-ci, le terrasser, l’estomaquer, lui faire perdre la tête, l’avoir.

Lire la suite

Le diable, tout le temps – Donald Ray Pollock

Quand du whisky ne lui coulait pas dans les veines, Willard se rendait à la clairière matin et soir pour parler à Dieu. Arvin ne savait pas ce qui était le pire, la boisson ou la prière.

Les premiers mots

En un triste matin de la fin d’un mois d’octobre pluvieux, Arvin Eugene Russel se hâtait derrière son père, Willard, le long d’une pâture dominant un long val rocailleux du nom de Knockemstiff, dans le sud de l’Ohio.

Lire la suite

Avant que j’oublie – Anne Pauly

Bonsoir, je t’appelle, comme tu me l’as proposé, parce que j’ai besoin que tu me fasses rire pour oublier ce trou dans lequel je tombe en spirale.

Résultat de recherche d'images pour "avant que j'oublie anne pauly"

Les premiers mots

Le soir où mon père est mort, on s’est retrouvés en voiture avec mon frère, parce qu’il faisait nuit, qu’il était presque 23 heures et que passé le choc, après avoir bu le thé amer préparé par l’infirmière et avalé à contre-cœur les morceaux de sucre qu’elle nous tendait pour qu’on tienne le coup, il n’y avait rien d’autre à faire que de rentrer.

Lire la suite