Leonard Cohen, sur un fil – Philippe Girard

Chronique d’une déception

Toute excitée à l’idée de découvrir la vie de ce chanteur tant adoré, j’avais préparé ma playlist pour accompagner ces planches et me plonger grâce à tous mes sens dans cette bande dessinée.

Après quelques pages, j’ai dû me rendre à l’évidence: cette bande dessinée manque cruellement de détails et de profondeur. Savoir que Leonard Cohen aimait s’envoyer en l’air avec la plupart des chanteuses de l’époque, qu’ils se droguait à foison ne sont pas des informations qui me sont essentielles. J’aurais voulu davantage d’éléments sur l’histoire de ses chansons, ses pensées les plus profondes et sa vie personnelle avec ses enfants.

Je ressors de cette lecture assez frustrée tant par le contenue que par la forme.

Allez hop, je m’en vais écouter Suzanne, Famous Blue Raincoat et The Partisan et je vous encourage à faire de même!

Leonard Cohen, sur le fil de Philippe Girard
Éditions Casterman
120 pages, mars 2021

… c’est chez Noukette

25 réflexions sur “ Leonard Cohen, sur un fil – Philippe Girard

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s