L’autre Rimbaud – David Le Bailly

Charleville-Mézières et Frédéric Rimbaud ont au moins un point commun: une mauvaise réputation.

Les premiers mots
Y aura-t-il de l’orage aujourd’hui? Le Courrier des Ardennes et Le Petit Ardennais avancent des « risques importants ». Ça n’empêche, depuis l’aube, tous ils attendent, au pied des cafés, sur les terrasses déjà dressées, bras croisés, visages impatients.

Dénigré, déchu, considéré comme traître, renié, dépossédé et tout simplement effacé, Frédéric Rimbaud, l’autre Rimbaud, le frère, l’oublié au profit d’Arthur et d’Isabelle la sœur cadette. Comment un membre d’une famille peut-il être supprimé des documents officiels, des biographies ?
David Le Bailly nous livre alors l’histoire de cet homme, lui rend justice tout en étant sincère sur les agissements de celui-ci. C’est avec un incroyable soucis du détails que sur plus de 300 pages nous plongeons dans la vie des Rimbaud, en compagnie de la mère Vitalie, femme à la poigne de fer qui n’aura de cesse de mettre des bâtons dans les roues de ce fils mal-aimé mais aussi de ses autres enfants, de cette sœur Isabelle qui ira jusqu’à évincer Frédéric du patrimoine d’Arthur et des droits d’auteur.
On y apprend que les deux frères, presque du même âge, s’entendait à merveille et étaient complices pendant toute leur enfance mais le destin de l’un effaça l’autre.

Arthur et Frédéric avaient maintenant chacun leur chambre, à l’étage, sous le grenier. Le bon Rimbaud et le mauvais Rimbaud… Des années de séparation les avaient rendus étrangers l’un à l’autre. Leur silence était vide, dépourvu d’images, de souvenirs communs.

C’est assez dingue et complètement tragique ce qui s’est passé dans cette famille. Si une part de ce récit tient à la fiction, la majorité des faits ont été prouvés par des documents que l’auteur a dû tant bien que mal dénicher. Les descendants, et ironie du sort ils ne sont que de la branche du frère maudit, ne se sont presque jamais intéressés à l’histoire de leur aïeul et David Le Bailly se verra confronté à une indifférence par rapport tout ce qu’il trouvera sur Frédéric.
Aux amoureux d’Arthur Rimbaud, lisez cette histoire pour réhabiliter la mémoire de l’autre Rimbaud. 

Arthur sur le blog sous la plume de Philippe Besson avec Les Jours Fragiles.

– L’autre Rimbaud de David Le Bailly, Editions L’Iconoclaste, août 2020, 304 pages –

21 réflexions sur “ L’autre Rimbaud – David Le Bailly

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s