L’Arabe du futur – tome 4 – Riad Sattouf

MOI J’AI FAIT 5 ANS DE SYRIE, JE FAIS PAS L’ARABIE SAOUDITE !

À 10 ans, Riad est un petit garçon écartelé entre les aspirations de son père, syrien, et de sa mère française. L’un voudrait emmener sa famille en Arabie Saoudite où il enseigne, l’autre espère rester en France près des siens.
Dans ce quatrième volet de l’Arabe du Futur, Riad Sattouf évoque les allers-retours entre la Syrie et la Bretagne qui creusent de plus en plus un fossé entre ses parents. Les anecdotes de sa scolarité sont toujours bien présentes mais on sent une tension grandissante entre les adultes.

Le père devient très religieux et ordonne presqu’à Riad de se mettre à lire le Coran (alors que le jeune garçon a oublié sa langue paternelle). Ses remarques racistes sont de plus en plus virulentes envers les Juifs, les Noirs et les Français. Il lui est davantage difficile de vivre en France et de ne pas se sentir aussi important qu’il l’est dans son pays.

– C’EST IM-PU-DIQUE ! C’EST HARAM ! C’EST MOI QUI COMMANDE DANS MA MAISON, JE SUIS L’HOMME !
– L’HOMME, TU PARLES !
– Comment ça, tu parles ? UNE FEMME DOIT OBÉIR A SON MARI.
– Moi j’obéis à personne ! Je suis pas comme les femmes soumises de ton village arriéré !

C’est toujours un réel plaisir de retrouver Riad et sa famille, de se demander comment il a vécu cette enfance divisée entre deux pays et de voir comment évoluent les liens avec son père. Ce quatrième tome est une réussite à tout niveau: l’humour est omniprésent mais on sent de plus en plus le malaise s’installer sans qu’on puisse y faire grand chose. À plusieurs reprises, j’ai levé les yeux au ciel devant les énormités sorties par le père, il est difficile de rester insensible devant ce qu’il dit. Mais c’est sans compter la mère qui essaie plus d’une fois de le remettre à sa place.

Ce tome assez conséquent évoque une partie sombre de l’histoire familiale et c’est avec pudeur que Riad Sattouf nous la livre. Je n’ai qu’une hâte, retrouver le petit blond (qu’il n’est plus trop…).

– L’Arabe du Futur – tome 4 (1987 – 1992) de Riad Sattouf, Editions Allary, 2018, 288 pages –


… c’est chez Moka


Cette bande dessinée a été reçue dans le cadre de La BD fait son festival.

Publicités

48 réflexions sur “L’Arabe du futur – tome 4 – Riad Sattouf

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s