Appelez-moi Nathan – Catherine Castro & Quentin Zuttion

Je me suis jamais senti fille. Ma mère me forçait à mettre des robes. Je le faisais pour lui faire plaisir. j’étais déguisé. Comme les singes qu’on habille en humains.

Lila l’a toujours su, sans pour autant mettre les mots dessus. Elle a toujours senti que ce corps n’était pas le sien et c’est d’autant plus flagrant quand sa poitrine commence à pousser et qu’elle ne se reconnaît pas/plus. Alors pour se sentir mieux, ou en tout cas, pour moins souffrir, elle commence par couper ses cheveux, courts, à placer un bandage sur ses seins, et pour finir opte pour un changement de prénom, son prénom, sa propre identité, Nathan.
Il reste à convaincre ses parents de ce qui est en train de s’opérer. Pour eux, la transition ne se fait pas sans mal, c’est douloureux de dire au revoir à leur fille et de découvrir un garçon, c’est douloureux de changer les petits mots doux, de ma chérie à mon chéri.

Appelez-moi Nathan. Un coup de cœur de ce début d’année.

Une histoire vraie décrite avec pudeur et respect , sans voyeurisme sans pour autant nier les difficultés de la transition. Nathan souffre et ne sait pas comment le crier, alors il se scarifie, en silence. Ces moments-là sont importants à illustrer, ils peuvent très bien aider les ado qui seraient dans la même situation.
Quentin Zutton, déjà repéré sur Instagram sous le pseudonyme de Monsieur Q, explore à merveille les corps, ses personnages sont d’une beauté saisissante.
Une histoire d’identité, de recherche de soi et d’accomplissement. Une histoire de renaissance grâce au combat de Nathan pour être lui-même.

– Appelez-moi Nathan de Catherine Castro & Quentin Zuttion, Éditions Payot Graphic, 2018, 144 pages –

BD de la semaine saumonc’est chez Stephie!

Publicités

54 réflexions sur “Appelez-moi Nathan – Catherine Castro & Quentin Zuttion

  1. nathaliesci dit :

    Le sujet est intéressant mais la première planche présentée m’a un peu refroidie je l’avoue… Sur le coup j’ai cru qu’elle/il se coupait les seins !! J’ai lu ensuite qu’il s’agissait de scarifications mais ça m’a un peu donné mal au cœur…

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s