On dirait le Sud 

Bilan littéraire

#lesclassiquescestfantastique

À chaque mois son thème…

Le mois passé, nous nous sommes entiché.e.s d’un auteur en particulier, le célèbre Jules Verne. En ce mois de juillet qui se veut synonyme de belles promesses de soleil et de vacances, nous vous avons proposé de partir dans le Sud. Voici le récapitulatif des lectures la Team Classique.

En Italie

Alice nous offre une discussion imaginaire entre Marco Polo et l’empereur Kublai Khan dans Les villes invisibles d’Italo Calvino. Moka s’est aussi penchée sur cet auteur avec un autre roman Le Baron Perché. Pati, elle, a lu son adaptation en bande dessinée. Toutes deux ont aimé cet héros marginal et décalé!

Alice a continué son voyage dans ce pays avec une autrice, Natalia Ginzburg, et son recueil de textes Les petites vertus qui fleurte entre l’autobiographie et l’essai.

Madame Lit s’est frottée avec succès à un des plus grands classiques italiens La divine comédie de Dante! De son côté, Pati nous présente un classique du 17e siècle avec La cité du Soleil de Tommaso Campanella.

Marine (Les mots feuilletés) et moi avons choisi un auteur contemporain qui a tout d’un grand classique, je parle évidemment d’Alessandro Baricco. Chez elle, vous lirez la chronique de Novecento : pianiste et chez moi mon immense coup de cœur pour Océan Mer.

Au Portugal

Fernando Pessoa, célèbre auteur portugais, a été mis à l’honneur quatre fois cette semaine. On le retrouve chez Lolo Coste avec le pavé Le livre de l’intranquillité, sur mon blog avec les Fragments d’un voyage immobile. Et enfin chez Natiora, où l’auteur nous fait découvrir Lisbonne et ses quartiers.

Il est aussi présent dans la revue qui le met à l’honneur, Instinct Nomade, où vous pourrez lire la participation encore une fois de notre chère Natiora.

Mumu a lu une saga familiale qui se déroule aussi dans la capitale portugaise, Les Maia de J.M. Eça de Queiros. Toujours de cet auteur, nous avons eu droit au coup de cœur de Natiora pour 202, Champs-Elysées.

Et toujours chez Natiora, nous avons droit au Prix Nobel de la littérature de 1998, José Saramago avec le roman L’aveuglement qui aurait quelques échos avec la pandémie que nous vivons…

En Espagne

Une Comète nous fait voyager dans le temps avec une lecture d’une pièce de théâtre espagnole du XVIIe siècle, La vie est un songe de Calderón.

La Grèce

Lolo Coste nous emmène en Grèce avec L’Ascension de Nikos Kazantzaki (auteur prolifique!), roman-essai inédit de 1946 publié en janvier 2021.

L’Antiquité s’est invitée sur le blog de Katell avec le texte L’enquête d’Hérodote.

Les ailleurs

Manon s’est quelque peu perdue en Turquie et elle nous propose un récit à la fois absurde et hilarant, La Moustache de Tahsin Yücel.

***

19 billets recensés pour ce mois de juillet (alors que l’année passée nous en comptions 8 à la même date), c’est un beau chiffre pour cette période assez calme.

Le mois prochain sera sous le signe de jolies diversités avec le thème très large « De l’écrit à l’écran en passant par les cases. Romans classiques aussi adaptés en BD /au ciné ».

Vous serez de la partie? Vous hésitez encore? Rendez-vous ici pour toutes les informations!

E.Ridgway /S.Jarnot / C.Heitmann / S.Casado / Y.Bryksenkova / M.Murphy /A.Bentley / D.Levin /E.Ponzi /A.Graux / T.Pericoli

18 réflexions sur “ On dirait le Sud 

    • mespagesversicolores dit :

      Je trouve aussi que c’est assez éclectique, même si Passoa remporte la Palme 😉

      ( Que tout se passe bien en cette journée de rentrée ! Ça m’aurait inquiétée de te voir si tôt sur le blog si ce n’était pas une journée de reprise ! 😁)

      J'aime

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s