Les Zola – Méliane Marcaggi & Alice Chemama

… La compagne courageuse et dévouée des jours d’autrefois…des jours heureusement lointain de chagrin et de misère… Alexandrine!

Il parait que derrière chaque grand homme se cache une femme.
Chez Emile Zola, elles sont au nombre de deux, l’officielle, Alexandrine et la maitresse Jeanne. Il y a celle des premiers instants, des premiers succès. Celle qui supporte non sans mal, les lubies de cet écrivain qui se veut au plus près de ce qu’il raconte dans ses livres, celle qui a mis de côté sa fougueuse jeunesse pour le suivre et accepter l’homme tel qu’il est. Jusqu’au bout, elle sera son pilier. Toujours là mais pourtant évincée par leur domestique, Jeanne, qui incarne la jeunesse. Celle qui lui redonne un second souffle, grâce à une paternité sur le tard.

Quand Alexandrine découvre l’aventure de son mari, elle s’effondre. Elle que l’on croyait invincible, plie sous la douleur. Mais c’est sans compter un caractère hors du commun qui « acceptera » de rencontrer les enfants illégitimes, elle dont le rêve d’être mère lui a été refusé.

Je ne t’ai pas donné d’enfant, mais je t’ai donné ton œuvre. Je t’ai livré la matière et tu l’as sculptée. Sans moi, Zola, le grand Zola, n’existerait pas. À partir de maintenant, c’est moi qui fixe les règles.

Découvrir la vie intime des auteurs est toujours une aventure que j’apprécie particulièrement, ma curiosité y est allégrement assouvie.
Quel régal alors de découvrir un homme pas si ordinaire que ça. Mais qu’on ne s’y méprenne pas, si la couverture annonce Zola, le sujet ici est bien celles qui l’ont accompagné et aimé follement. Alexandrine et Jeanne ont droit à un portrait émouvant de la part de ces autrices allant jusqu’à montrer les faiblesses de l’une et la reconnaissance de l’autre.

Les dessins subliment cet homme et ses deux femmes leur apportant des touches de couleurs douces. Ne vous fiez pas à cette couverture qui pourrait passer pour austère. Il n’en est rien. Dès que l’on ouvre cette bande dessinée, on est face à un travail merveilleux tant sur le graphisme que sur l’histoire.

Merci aux copains-copines du mercredi pour cette découverte! Merci à Moka pour sa passion contagieuse du grand Emile.

… c’est chez Stephie

46 réflexions sur “ Les Zola – Méliane Marcaggi & Alice Chemama

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s