Moi après mois

ET SI JE VOUS RACONTAIS MON Mois de septembre

Quand David Bowie me réveille avec ses Heroes / Son rire et notre fou rire en réponse , incontrôlable / Ça dépend, ça dépasse / Parce qu’il faut savoir jouer aux jeux de société avant de les proposer aux apprenants / Poser les dates de nos sorties / De nos dernières sorties entre collègues / Celui qui s’essayait à la pose de vernis / Regretter de ne pas donner des nouvelles plus souvent / Regretter amèrement de ne pas en demander / Conseil : ne plus rien prévoir, il y aura toujours un bug / Ces jours un peu gris / La fête de la BD une nouvelle fois manquée / Récupérer sa tasse offerte il y a 10 ans de cela / Penser aux cartons / Mes journaux intimes qui ne parlent que de lui / Ces photos de nous, si jeunes / Mes prédictions pour mon avenir qui se sont révélées justes / La Wallonie en fête et sous le soleil, exactement / Faire confiance au chef / Leur proposer d’écrire de la poésie, s’essayer à cet exercice qu’ils n’osent tenter / Deux émeraudes pour me souvenir d’elle / Ce cadeau inestimable / Les femmes puissantes Encourent d’abord Tous les dangers / La sortie entre collègues ( celles qui restent, celui qui part, celle qui est déjà partie) / La play-list des souvenirs / Entendre des conversations futiles dès le matin ou comment être assommée dès 07h du matin / Ce mois de septembre qui offre de beaux moments / Automne, te voilà, gris et pluvieux / Ce soir, on met ses couilles sur la table / La voie 1¾ / L’arrivée imminente de Sacha dans notre vie / Celles qui se pointent sans être invitées / Les rendre fièr.e.s / Le dernier jeudi de Mister Ju. /J’ai lu au lit un certain temps, comme j’avais appris à le faire depuis toute petite, chaque fois que je ne me sentais pas prête à affronter le monde./  Une petite lettre en origami glissée dans son sac / Un vase, un cadre, deux boîtes,notre maison prend son temps / Ces racistes qui polluent mon quotidien / Et encore les larmes qui débarquent / SPM de m**** / Culture? Vous avez dit culture? / Ses 87 ans bien entourée / Penser à ce weekend à Montreuil / Ceux qui demandent sincèrement comment il va / S’imaginer, une nouvelle fois, changer d’horizon/ Et quatre mois après, voir débarquer les affiches de vente / Ranger les souvenirs pour les déposer ailleurs  / …

Je vous souhaite un doux mois d’octobre ❤

Sur une belle idée de Moka.

9 réflexions sur “Moi après mois

  1. maghily dit :

    Je lis que vous passez encore par des étapes douloureuses : courage à vous deux.

    C’est drôle (et parfois gênant) de se replonger dans nos souvenirs d’adolescentes amoureuses : j’ai fait cela aussi un peu avant mon déménagement. 😉

    J’ai souri en voyant ta référence à ton SPM : j’en avais mis une également dans mon article puis je l’ai enlevée de peur que ce soit trop intime (j’ai pas mal de collègues qui me lisent).

    Je te souhaite un doux mois d’octobre, ponctué de jolies lectures sous un plaid bien moelleux ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • mespagesversicolores dit :

      C’est les montagnes russes, comme tu l’imagines.

      Pour les journaux intimes, c’est vraiment parfois « malaisant » comme disent les jeunes mais là , relire les souvenirs 16 ans après c’est drôle!

      SPM .. 😀 toute une histoire et je comprends ta réserve de ne pas en parler!

      J'aime

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s