Les crocodiles sont toujours là – Juliette Boutant & Thomas Mathieu

« Non » n’est pas une insulte, un refus n’est pas une excuse pour réagir agressivement, il faut juste laisser la personne tranquille.

Dans la rue : « Jolies jambes, très sexy »
Dans les transports : « Hé c******sse, t’entends rien avec tes écouteurs? »
Au travail : « On essaie de deviner vos tailles de soutien-gorge »
Chez le médecin : « J’aime le printemps. Les jeunes femmes recommencent à venir en jupe à mon cabinet »
Dans un commissariat : « Comment tu étais habillée, ce jour-là? Est-ce que tu l’as provoqué ou cherché? »
Dans la sphère intime : « C’est marrant, d’habitude, je les fais toutes jouir… »

Ces phrases donnent le ton de ce nouvel album de Thomas Mathieu, ici accompagné de Juliette Boutant. Encore une fois, la parole est donnée aux victimes, à celles qui ont vécu de près le harcèlement, en rue, au travail, chez le médecin, etc.

Lire en une fois cette bande dessinée n’est pas recommandée, en tout cas, pour ma part, je n’aurais pas dû le faire. Certains témoignages sont durs et mettent très mal à l’aise. Cependant, donner la parole à ces femmes est un plus pour ouvrir les yeux sur ces situations.  Non, ce n’est pas acceptable, non, les femmes ne doivent pas se sentir seules, non, ce n’est pas normal…!

Les hommes sont tous des crocodiles, en couleur, faciles à identifier. Certains aident mais dans la plupart des situations, ils sont les harceleurs ou complices. Ne vous attendez pas à de beaux traits dessinés, là n’est pas le principal. C’est une bande dessinée à faire lire aux femmes mais aussi aux hommes, car parfois des situations jugées insignifiantes ne le sont pas pour les victimes. D’ailleurs, l’auteur et l’autrice donnent ce conseil :  » Si vous êtes un homme et que vous peinez à lire cette bande dessinée, nous vous conseillons de vous identifier aux victimes qui nous confient leurs témoignages, d’adopter un point de vue empathique vis-à-vis d’elles. »

A lire et à faire lire.

– Les crocodiles sont toujours là de Thomas Mathieu & Juliette Boutant, Editions Casterman, 2019, 186 pages –

… c’est chez Stephie!

 

Publicités

29 réflexions sur “Les crocodiles sont toujours là – Juliette Boutant & Thomas Mathieu

  1. Violette dit :

    très tentée, je n’ai jamais rien lu… c’est vrai, quelle fille n’a pas entendu ce genre de remarque. Moi dernièrement je me suis fait siffler quand je courais, le mec était en voiture (facile – protégé), j’aurais pu le rouer de coups…

    Aimé par 1 personne

  2. Alice dit :

    Je suis passée à côté du premier et je pensais m’y mettre quand nous avons reçu celui-ci à la médiathèque, mais avec quelques pauses du coup, c’est vrai que cette compilation de violences ordinaires doit être difficile.

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s