Coquelicots d’Irak – Brigitte Findakly & Lewis Trondheim

Dans l’esprit de mon père, nous reviendrions tous quand les temps seraient meilleurs. C’était sans compter sur les ressources de l’adversité…

img_20170207_090711 Avec des années de recul, Brigitte se souvient de son enfance en Irak. Son père est irakien et sa mère est française. Elle nous fait revivre sa tendre enfance et ponctue ses pensées par des anecdotes.  Mais pas seulement. 

Elle revient aussi sur la vie politique de ce pays et les bouleversements qui s’y sont déroulés. Avec des explications simples, le récit m’a permis de me plonger dans le quotidien pas si banal de cette famille. 

img_20170207_090751

Années après années, Brigitte nous confie les changements opérés dans la société irakienne. Son regard est double car entre temps, elle voyage entre Paris et Mossoul et peut alors assister au déclin de la liberté. Plus elle revient à Mossoul, plus elle se sent étrangère dans son pays. La mentalité de ses cousins et cousines a changé alors qu’elle était très proche d’eux étant enfant. Elle aborde aussi les difficultés de ses parents lors de leur retour en France. Le diplôme de son père n’étant pas reconnu, il a des difficultés à pouvoir exercer la dentisterie. La vie d’exilés n’est pas des plus simples.

Les dessins aux traits simples se marient aux photos de famille.

Ce n’est pas la première bande dessinée relatant des souvenirs d’enfance dans un pays arabe que je lis. J’ai adoré Persepolis et L’Arabe du futur. Si cette bande dessinée ne se hisse pas à côté des deux citées, je peux affirmer qu’elle m’a quand même séduite. Et puis, je suis toujours admirative des bandes dessinées qui par un simple dessin éclairent une partie du monde que je connais peu. 

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574 Pour retrouver les autres BD, c’est chez Stephie que ça se passe!

– Coquelicots d’Irak de Lewis Trondheim & Brigitte Findakly, Editions L’association, 2016, 112 pages – 

Publicités

32 réflexions sur “Coquelicots d’Irak – Brigitte Findakly & Lewis Trondheim

  1. Marie-Claude dit :

    Beau billet, bien senti. J’ai adoré « Persepolis » et beaucoup aimé « L’Arabe du futur ». Je tenterais bien le coup avec « Coquelicots d’Irak » si je tombe dessus. J’aime ces souvenirs d’enfance et, si en plus ils sont agrémentés de photos de famille, c’est très tentant.

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s