Les deux vies de Pénélope – Judith Vanistendael 

Les dernières années, plus personne ne m’attend. Ils s’y sont habitués. Je vais et je viens.

Cette tâche rouge dans sa poche, c’est un fantôme. Celui d’une jeune fille que Pénélope, chirurgienne, n’a pas pu sauver à Alep.
De retour à Bruxelles, elle doit laisser sa guerre, ses blessés et ses morts. Ici, elle retrouve sa fille, Hélène, son mari Otto et sa famille, une vie dès plus banales.
Sans cesse, son métier est dans sa tête, elle n’arrive pas à profiter de ce qu’elle a autour d’elle, les futilités, les soucis du quotidien.

Déchirée entre ces deux vies, elle tente bien que mal de se préoccuper/ s’intéresser aux personnes qui l’entourent, de répondre aux attentes que la société lui impose. Mais son cœur est là-bas… et l’avouer publiquement se révélerait dramatique pour sa mère, son mari et sa fille.

Je m’appelle Pénélope. Mais je n’attends pas. Je ne tisse pas. Je sauve des vies.

Après avoir aimé David, les femmes et la mort, dont je vous conseille aussi fortement la lecture, j’ai de nouveau été charmée par le trait particulier de Judith Vanistendael et surtout par cette histoire de femme qui sort des rangs, qui dérange par son choix de vie.

L’autrice aborde tout en pudeur le gouffre duquel Pénélope essaie de sortir. L’histoire est sensible et offre une héroïne fragile et humaine.

– Les deux vies de Pénélope de Judith Vanistendael, Editions Le Lombard, 2019, 160 pages – 

… c’est chez Noukette

Publicités

24 réflexions sur “Les deux vies de Pénélope – Judith Vanistendael 

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s