Moi après mois

ET SI JE VOUS RACONTAIS MON MOIS De mai?

Cueillir le muguet de son jardin / Les visites qui devraient être plus régulières avant qu’il ne soit trop tard / Son attitude que je ne peux décidément pas sentir / Hello Billy /  Le salon qui le temps d’une soirée se transforme en piste de danse, pour nous, danseurs un peu maladroits / « Tu crois que les voisins entendent notre Mike Brant? » / Blanche Gardin, mon héroïne / Appelez-nous les pro de l’organisation / L’amoureux et la collègue / L’amoureux-assistant / Bienvenue en Polynie / Mettre les beaux mots de Milly sur le doux visage de Nastasia / Rencontrer Chloé Mary, son auteur et ses autrices / Ces voisins un brin dénudés qui ravivent les yeux de cette collègue peu farouche / Lui envoyer Jeanne et Maya / Lire la folle vie de Gloria Steinem / Ces instagrammeurs qui ne se prennent pas pour n’importe qui / Les confidences du bureau-aux-origamis entre elle, lui, nous / Celui qui réagissait à toutes mes références foireuses de film-sketch / Hervé Villard n’est pas mort / Nos échanges de mégères un vendredi matin à quelques kilomètres de distance / À la ligne. / Un matin un peu inquiet / Et pourquoi pas tester l’hypnothérapie? /…………………………………………… / Un appel à la nuit tombée et des vies anéanties / Prier tous les saints /  Vouloir se réveiller de ce cauchemar / Se dire qu’on devra vivre sans elle / Et eux, présents dès les premiers messages de détresse / Mes épaules pour le soutenir, toujours / Devoir reprendre son souffle pour deux /Revivre ses derniers instants / Mettre ici des mots que je ne voulais jamais devoir écrire / Pleurer / As-tu senti parfois que rien ne finissait ? Et qu’on soit là ou pas quand même on y serait. Et toi qui n’es plus là c’est comme si tu étais. Plus immortel que moi mais je te suis de près / Les bras des collègues / Les mots des apprenants / Les pensées sincères et douloureuses / Le laisser seul avec sa peine et ses souvenirs / Dites-moi, quand est-ce qu’on réalise? Quand est-ce qu’on doit accepter l’absence? / Une après-midi bruxelloise qui permet de penser à autre chose / Des jours brumeux / Un peu d’elle dans notre bureau parmi les livres, ses livres / Des soirées un peu alcoolisées pour endormir les pensées / Ce mois de mai qui doit finir / Un weekend de quatre jours pour accueillir celui de juin un peu plus serein, je l’espère / … /

Je vous souhaite un joli mois de juin ❤

Sur une douce idée de Moka.

 

11 réflexions sur “Moi après mois

  1. Dolo dit :

    Le manque lié à l’absence ne nous quitte pas, il se transforme à petits pas, il devient un souvenir vers lequel on aime se tourner pour y puiser force et courage.
    « Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis »V.Hugo

    Que le soleil de ce mois de juin réchauffe vos cœurs endoloris, ma douce Fanny.

    Aimé par 1 personne

  2. saxaoul dit :

    Mais qui sont ces instragrammeurs ???? Pas simple de faire le tri entres les sympas et honnêtes et les autres…
    Je te souhaite un mois de juin apaisé. J’espère que les beaux jours vont te permettre d’aller mieux et je pense à toi.

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s