On n’a rien vu venir– Roman à 7 voix

Ça s’est mis en place petit à petit, on n’a rien vu venir. Tant qu’on est pas concernés, tant que ça se passe chez le voisin, on fait le dos rond, nous les premiers.

Les premiers mots

Mon père est comme un fou depuis ce matin. On dirait que c’est le soir de la Coupe du Monde et que son équipe fétiche est en finale.
– Assieds-toi, Stef, ça va commencer!
Un vrai lion en cage qui attend son steak. Je n’aurais jamais cru que des élections puissent le mettre dans un état pareil.

C’est aujourd’hui que les Français décident. Ils ont encore les cartes dans en mains, contrairement aux personnages de l’histoire  » On n’a rien vu venir« .

Comme une mise en garde ou en prévision de l’horreur, sept autrices ont pris la plume pour raconter ce qui adviendrait d’un pays s’il était (à nouveau) gouverné par un parti liberticide.

7 voix qui expriment les peurs, les espoirs, les résistances.
7 voix données à 7 familles différentes qui habitent le même quartier et qui sont confrontées à l’arrivée au pouvoir du « Parti de la liberté ». Certaines sont satisfaites, elles ont voté pour. Certaines voient leurs familles détruites et doivent fuir parce qu’elles ne répondent pas aux cahiers des charges établis par le nouveau dirigeant: immigrés, handicapés, homosexuels, écolos, artistes. En plus de lister des « indésirables », le parti restreint toute liberté individuelle et chacun est sommé de s’habiller selon le code dicté, de manger selon tel régime : les interdictions sont nombreuses.

La folie, ces idées non? On dirait que, plus c’est gros, plus ça passe.

La parole est toujours donnée aux enfants des familles qui voient leur monde s’écrouler. J’ai aimé leur réflexion et le fait qu’ils remettaient en question le choix de leurs parents. Car comme le préface Stéphane Hessel, il n’y a pas d’âge pour s’indigner quand un acte parait contraire aux libertés. 

J’ai rédigé ce billet ce vendredi 21 avril, je ne sais pas encore quel sera le résultat des élections en France mais j’ai l’espoir que ces citoyens réagissent avant et non après coup. 

Un livre à faire lire dès l’adolescence. Au plus vite.

Liberté, reviens! Ils t’ont volé ton nom…

– On n’a rien vu venir – roman à 7 voix de Sandrine Beau, Séverine Vidal, Fanny Robin, Agnès Laroche, Annelise Heurtier, Clémentine Beauvais, Anne-Gaëlle Balpe, Editions Alice Jeunesse, 2012, 112 pages – 

Publicités

8 réflexions sur “On n’a rien vu venir– Roman à 7 voix

  1. celina dit :

    Oui, les résultats sont ce soir, j’espère ne pas avoir de mauvaises surprises parce qu’effectivement, plus c’est gros, plus ça passe. Des choses très dures se sont dites durant cette campagne.
    Merci pour cette lecture, elle est importante !

    Aimé par 1 personne

  2. Laeti dit :

    Je suis autant stressée que les français je crois! Comme dit Célina, certaines paroles font froid dans le dos mais plus encore les commentaires de certains citoyens.. malheureusement ce genre de lecture ne passera entre les mains que des convaincus.. je lirai ce recueil prochainement! Avec la participation d’Annelise Heurtier entre autres, ça ne peut être que fort!

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s