Shrimp Tome 1 & 2– Burniat & Benjamin D’Aoust & Matthieu Donck 

Le vrai voyageur n’a pas de destination.

Vous êtes parés pour un voyage totalement loufoque et complètement barré? Alors, attachez votre ceinture et soyez prêts à bouffer de la crevette! 

Décidément, les auteurs de bd belges ont un sacré talent! (Un peu de chauvinisme ne fait pas mal!). Pour la petite histoire, en 2012, pour éditer leur bande dessinée, les scénaristes et le dessinateur ont fait appel à une plateforme de financement participatif. Et ça a payé! Les deux premiers tomes sont sortis et j’attends avec impatience la suite! (Je croise les doigts pour qu’il y en ait une!)

Ces trois gars ont réussi le pari de me faire aimer une bande dessinée aux allures d’aventures intergalactiques alors que je ne suis pas très friande du genre. Si vous êtes comme moi, allergiques aux mondes parallèles ou autres, je vous invite à lire mon billet et à peut-être être tenté par ce passionnant voyage.

Albert est un restaurateur belge spécialisé dans la crevette qui rêve des plages paradisiaques de Las Palmas. Malheureusement pour lui, il n’a personne avec qui partir. En attendant le jour où il pourra pêcher ses crustacés préférés, il fantasme sur une de ses clientes, Mia, une chinoise.

Un jour, celle-ci vient manger dans son restaurant accompagnée d’un homme aux allures pas très commodes. Sans pour autant écouter leur conversation, il entend parmi leurs logorrhées chinoises le doux mot « Las Palmas ». Par un sacré coup de destin et surtout un sacré coup de chance, le voilà prêt à embarquer dans un paquebot qu’il croit destiné vers sa destination rêvée. Il en sera tout autrement! Adieu Las Palmas, adieu vie bien tranquille.

153 647 873 kilomètres… pfuuuuuuu
Le plus loin que j’ai été c’est au Luxembourg.
Et encore on m’avait forcé.

À l’intérieur de ce paquebot, Albert découvrira la nature de ce voyage et les enjeux qui se cachent derrière. Et ses recettes de croquettes de crevettes pourraient lui sauver la vie…

Vous l’aurez compris, cette bande dessinée qui ne commence seulement a réussi à me plaire! J’ai ri d’un bout à l’autre grâce à l’humour décalé et barré, belge quoi! Les auteurs ont dû se fendre la poire pendant la réalisation de ces deux premiers tomes!

Le scénario tient la route et nous régale d’un bout à l’autre! Albert est l’anti-héros par excellence. Il n’a jamais demandé à être là et essaie de sauver sa peau comme il peut.
Les dessins ne sont pas en reste, ils sont parfaits pour ce genre de récit, en passant par les couleurs, les traits des personnages et les mimiques des Chinois.

Si vous êtes tentés, n’allez pas lire les avis sur Babelio! Certains dévoilent beaucoup trop l’intrigue.

– Shrimp – 1. Le grand large de Burniat, Benjamin D’Aoust et Matthieu Donck, Editions Dargaud, 2012, 48 pages – 
– Shrimp – 2. La couleur de l’éternité de Burniat, Benjamin D’Aoust et Matthieu Donck, Editions Dargaud, 56 pages – 

Vous pouvez retrouver un premier aperçu du récapitulatif de nos lectures belges par ici!

Cette semaine, c’est Stephie qui accueille les amoureux des bulles!

Publicités

22 réflexions sur “Shrimp Tome 1 & 2– Burniat & Benjamin D’Aoust & Matthieu Donck 

  1. Laeti dit :

    Elles sont minis ces BD! Bon, c’est vraiment parce que je te fais confiance, que je retiens ce titre. Et puis, pour le principe aussi de soutenir de jeunes auteurs (belges, haha!). Avec ce genre d’histoires, je crains à chaque fois de tomber dans le ridicule, mais si tu dis qu’elle est chouette 😉

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s