Memorial Drive – Natasha Trethewey 

J’ai besoin de donner du sens à notre histoire, de comprendre la trajectoire tragique qu’a suivie la vie de ma mère et la façon dont ma propre a été façonnée par cet héritage.

Les premiers mots

Trois semaines après la mort de ma mère, je rêve d’elle : nous marchons sur un chemin raviné, une piste ovale autour de laquelle nous effectuons notre lente révolution : côte à côte, si proches que nos épaules se touchent presque, aucune de nous deux ne parle, chacune dans ses traces. J’ai beau savoir qu’elle est morte, j’éprouve un certain contentement, comme si elle était simplement partir ailleurs et que je lui avais rendu visite.

Lire la suite

Sugar Run – Mesha Maren

Il y a quelque chose en nous qui pousse le monde à nous traiter comme il le fait, mais c’est pour mieux nous préparer.

Les premiers mots

Juillet 2007
Ils firent marcher les femmes en file indienne dans le corridor jaune. Jodi perçut l’inquiétude des huit femmes dans son dos et se demanda quelle signification attribuer à sa position, juste derrière le sergent. Rien n’était laissé au hasard à Jaxton.

Lire la suite

Ici n’est plus ici – Tommy Orange

Être indien en Amérique n’a jamais consisté à retrouver notre terre. Notre terre est partout ou nulle part.

Les premiers mots

Tête d’Indien
Il y avait une tête d’Indien, la tête d’un Indien, le dessin de la tête d’un Indien aux longs cheveux parée d’une coiffe de plumes d’aigle, dessinée par un artiste anonyme en 1939 et diffusée jusqu’à la fin des années soixante-dix sur tous les écrans de télés américains une fois les programmes terminés.

Lire la suite

Le pays des oubliés – Michael Farris Smith 

Des centaines de kilomètres plats. Des repaires d’esclaves et de soldats. Une terre d’oubliés couverte de cieux infinis.

Les premiers mots

Alors qu’il avait deux ans le garçon fut déposé à la porte des dons du bric-à-brac de l’Armée du Salut à Tunica, ne portant rien d’autre qu’une couche informe. Un sac à dos La Planète des singes rempli d’autres couches et de quelques tee-shirts, de chaussettes dépareillées et de soldats en plastique fut posé par terre à côté de lui.

Lire la suite

Comme un seul homme– Daniel Magariel

Elle se serait accusée du mauvais temps si cela avait pu écourter d’une seconde ce déferlement de violence.

Les premiers mots

Mon père faisait des embardées pour éviter les voitures, il conduisait trop vite, klaxonnait. J’ai posé la tête sur la sangle de la ceinture de sécurité, m’efforçant d’ignorer la vitesse à laquelle il roulait, sans savoir s’il essayait d’éviter la tempête ou s’il était juste en colère contre moi.

Lire la suite