Le Sagouin – François Mauriac

Comme on dit «faire l’amour», il faudrait pouvoir dire «faire la haine». C’est bon de faire la haine, ça repose, ça détend.

Les premiers mots

« Pourquoi me soutenir que tu sais ta leçon? Tu vois bien que tu ne la sais pas!… Tu l’as apprise par cœur? Vraiment?  »
Une gifle claqua.

Lire la suite

Madame Bovary – Gustave Flaubert

Au fond de son âme, cependant, elle attend un événement. Comme les matelots en détresse, elle promenait sur la solitude de sa vie des yeux désespérés, cherchant au loin quelque voile blanche dans les brumes de l’horizon.

Les premiers mots
Nous étions à l’Étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris dans son travail.

Lire la suite

L’idiot – Fiodor Dostoïevski

Votre Excellence, tout le monde a de l’esprit mais moi je n’en n’ai pas. Pour m’en dédommager, j’avais obtenu l’autorisation de dire la vérité ; chacun sait qu’il n’y a que les gens privés d’esprit qui la disent !

Les premiers mots
À la fin du mois de novembre, par un redoux , sur les neuf heures du matin, le train de la ligne de chemin de fer Petersboug-Varsovie fonçait à toute vapeur vers Petersbourg. L’humidité et la brume étaient si denses que le jour avait eu du mal à se lever. Dès l’aube, deux passagers s’étaient retrouvés face à face, près de la fenêtre – tous deux des hommes jeunes, tous deux quasiment sans bagages, tous deux habillés sans recherche, tous deux assez remarquablement typés et qui, tous deux, avaient finalement éprouvé le désir d’engager la conversation l’un avec l’autre.

Lire la suite