Une bête au Paradis – Cécile Coulon

Émilienne ressemblait à ce que la terre avait fait d’elle : un arbre fort aux branches tordues.

Les premiers mots

De chaque côté de la route étroite qui serpente entre des champs d’un vert épais, un vert d’orage et d’herbe, des fleurs, énormes, aux couleurs pâles, aux tiges vacillantes, des fleurs poussent en toute saison. Elles bordent ce ruban de goudron jusqu’au chemin où un pieu de bois surmonté d’un écriteau indique :

Vous êtes arrivés au Paradis

Lire la suite

Trois saisons d’orage– Cécile Coulon

Là-bas les corbeaux volent sur le dos pour ne pas voir la misère

Les premiers mots

La maison, ou ce qu’il en reste, surplombe la vallée; ses fenêtres, quatre grands yeux vides, veillent, à l’est du massif des Trois-Gueules.
Les Fontaines, ce village minuscule, tachent le paysage, morceau de craie dérivant au cœur d’une mer végétale et calcaire.

Lire la suite