Déterrer les os– Fanie Demeule

Sentir que mon corps, une fois étendu sous la marée montante, n’est qu’à un fil de se dissoudre, de se diffuser en écume sur la crête des vagues.

Les premiers mots

Je t’ai déjà dit que je suis arrivée légèrement d’avance. Je pèse quatre livres. Je bronze sous l’incubateur pendant un bon moment, intubée comme un petit poulet qu’il faut vite engraisser.

Lire la suite

Je suis une fille de l’hiver– Laurie Halse Anderson 

Est-ce que je préfère mourir à cause de ce qui se passe en moi ou à cause de ce qui se passe malgré moi?

Les premiers mots

Elle me l’annonce comme ça, les mots dégoulinent de sa bouche entre les miettes de muffin à la myrtille, et les virgules trempent dans son café. Elle me le dit en quatre phrases. Non cinq. Je n’ai aucune envie d’entendre, mais c’est trop tard. Les faits bruts me pénètrent, me poignardent en pleine poitrine. Et quand elle vient au pire…
… toute seule, ils ont retrouvé le corps dans une chambre de motel…

Lire la suite