George Sand, fille du siècle – Séverine Vidal & Kim Consigny 

-Tu préfères la vie de bohème, une vie d’artiste, plutôt que de rester ici auprès de ton fils et de ton…
-Mari? Pffff. Je désire une vie d’espérances, de risque et de bonheur ! »

Chère George. Très chère George.
Tant adulée et admirée par beaucoup d’entre nous pour la force de ses convictions, sa vie intrépide et libre et ses écrits qui regorgent de personnages féminins aux caractères forts. Il y avait donc matière à mettre son destin en dessin et c’est avec l’œuvre de Kim Consigny et de Séverine Vidal que j’ai décidé de connaître en détails ce qui fait de cette femme, une femme de lettres reconnue. Je connaissais certains points et surtout ceux touchant à sa vie amoureuse ( Alfred de Musset, Frédéric Chopin) mais j’ignorais à peu près tout de ses engagements politiques lors de la commune de Paris et des événements tragiques qui en ont découlé.

Ni madame, ni monsieur ! Je veux être un écrivain parmi les autres

Cette bande dessinée est idéale pour celles et ceux qui auront envie de lire la vie de George sous les traits très beaux d’une dessinatrice que je ne connaissais pas encore. Les plus de 300 pages apportent détails et explications qui permettent de comprendre les enjeux de ses œuvres dans une société pas toujours prête à voir une femme écrire.
Si je dois émettre un léger bémol, il s’agirait parfois de la confusion due aux traits ressemblants de certains personnages. Mais que cela ne vous empêche pas de plonger dans la vie de cette fille du 19e siècle !

Moka a aussi lu une bd pour faire honneur à notre challenge, voici son billet.

George Sand, fille du siècle de Séverine Vidal & Kim Consigny
Éditions Delcourt
344 pages, avril 2021

…c’est chez Noukette

15 réflexions sur “ George Sand, fille du siècle – Séverine Vidal & Kim Consigny 

  1. Des Livres Rances dit :

    Mon bémol, ce sont les insultes d’une violence inouïe qu’elle a pu proférer sa vie durant contre la Commune de Paris par crainte entre autres d’une disparition de ses biens personnels, sur ce point elle passe très largement pour une aristocrate réactionnaire qui semble occupée à parfaire son image publique de « révoltée ».

    J’aime

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s