Marguerite VS Marguerite 

Bilan littéraire

#lesclassiquescestfantastique

À chaque mois son thème…

Après avoir commencé l’année avec les gros.ses dégueulasses, nous avons poursuivi notre lancée avec la littérature érotique et pour entamer cet avant-dernier challenge, nous avons voulu mettre en compétition deux grandes Marguerite(s) : Yourcenar et Duras. Un duel au sommet qui n’a laissé personne indifférent, je vous laisse aller lire les différents billets pour vous en faire une idée.

Quand certain.e.s ont jeté leur dévolu sur une des deux, d’autres ont préféré ne pas choisir et ont lu un livre de chacune de ses Grandes Dames de la littérature.

Que nous dites-vous sur Marguerite Duras?

Le moins qu’on puisse dire c’est que Duras divise et pas qu’un peu. Il y a les « pro -Duras » (que ce soit une découverte ou une relecture) et les « anti-Duras » (dont certaines relectures ont été une vraie plaie).

Les « pro-Duras »

Indéniablement, Natiora est partisane de l’autrice. Elle nous a présenté cette semaine deux titres dont L’amant, Madame Dodin (extrait du recueil Des journées entières dans les arbres ) et le scénario de Hiroshima mon amour.

Lolo a lu L’amante anglaise, un roman aux allures Simenoniennes, de quoi me faire plaisir, et ce fut pour lui un grande lecture. On continue avec des lectrices pour qui la lecture de Duras était une première et qui ont apprécié cette entrée en matière : Céline a découvert Un barrage contre le Pacifique qui lui a donné envie de tenter d’autres œuvres. Fanny (dans le manoir des livres) a aussi lu le même titre et en est sortie revigorée à l’idée de découvrir un autre titre plébiscité cette semaine.

L’ourse bibliophile a fait confiance à ses souvenirs de sa première lecture de L’Amant et a de nouveau apprécié ce titre. Tout comme Un livre un thé qui a relu ce titre-phare. D’ailleurs, notre lectrice a aussi beaucoup aimé le texte La Douleur et je ne peux que la rejoindre, mon avis ici.

Les « anti-Duras »

Attention, ça va faire mal… Pour les titres présentés maintenant, les mêmes adjectifs peu élogieux reviennent dans presque tous les billets. Allez les lire, c’est très drôle! Lili règle ses comptes avec Duras qu’elle avait pourtant apprécié dans d’autres de ses œuvres mais la lecture de L’Amant fut (je cite) « d’un ennui intersidéral ». Ce n’est pas mieux chez Magali et Lilly (et ses livres) qui ont lu Le Ravissement de Lol V. Stein. Toutes deux sont unanimes (et je les rejoins…) : ce texte est nébuleux. Magali a trouvé le texte Écrire joli mais sans plus.
Enfin Moka a lu L’Eden Cinéma … « une lecture qui manque cruellement de panache« , tout est dit.

Retrouvailles en demi-teinte chez Alice qui a lu Les yeux bleus cheveux noirs.

Que nous dites-vous sur Marguerite Yourcenar?

Contrairement aux lectures faites de Duras, Yourcenar a récolté plus de faveurs, même si certains billets regrettent son écriture fastidieuse.

On commence par quatre avis sur son œuvre majestueuse « Mémoires d’Hadrien« . Et je pense pouvoir dire que chacune de nous quatre, Lilly (et ses livres), Mumu, Magali et moi, a passé-là un moment hors du temps. Qu’il ait été coup de cœur ou juste une bonne lecture, Hadrien ne laisse pas indifférent.

Lili a relu le texte Feux, plus poétique qu’elle a trouvé tout simplement sublime. Ici Yourcenar revisite avec talent les figures antiques, telles que Antigone, Phèdre, etc… Par contre, ce texte ne fut pas du goût de Natiora qui l’a abandonné. Madame Lit a découvert avec admiration le premier tome de la trilogie consacrée à la famille de l’autrice, « Souvenirs Pieux« .

Première incursion dans l’oeuvre de Yourcenar pour Moka avec le recueil de nouvelles, Nouvelles orientales, qui lui a donné envie de s’attaquer au grand Hadrien. Il en va de même pour Alice qui grâce à ses lectures de Alexis et Le coup de grâce s’est frottée au talent de l’autrice et en est ressortie bluffée.

Nous ne pouvions pas clôturer cette semaine de lectures sans présenter l’autre immense livre de Yourcenar, L’œuvre au noir et c’est Katell qui nous en a fait un billet passionnant qui me donnerait des envie de redonner une chance à ce titre tant détesté à la première lecture…

Pour terminer, je vous ai présenté l’ouvrage dédié à l’autrice, Marguerite Yourcenar, archives d’un écrivain, où nous retrouvons des extraits de notes, des correspondances et des photographies.

Merci pour tous ces billets. À leur lecture, on peut aisément ressentir l’importance de ces écrivaines dans le paysage littéraire et vous les avez merveilleusement mises en valeur.

***

Avant de commencer la saison 3 (et j’en profite pour vous remercier d’être toujours aussi enthousiastes!), nous vous proposons le thème suivant : Les Enfants du siècle – Œuvre(s) d’un siècle de votre choix à l’honneur.

14 réflexions sur “ Marguerite VS Marguerite 

    • mespagesversicolores dit :

      J’ai justement fait un poste sur le groupe Facebook. Je te remets le message ici :
      « Et pour répondre à quelques interrogations concernant le ( dernier !) thème de cette saison.. Il s’agit de choisir une (ou des) oeuvre située dans un siècle bien particulier.
      Exemple: lire le Moyen-âge ( quelle idée..)/ Lire le siècle des lumières /Lire le Nouveau roman…
      Bref… Vous avez là une multitude de choix ! « 

      J’aime

  1. Mumu dans le bocage dit :

    Deux écrivaines qui partagent finalement….. Allez sprint final en attendant les thèmes de la saison 3….. Je les attends avec impatience afin de vider encore ma PAL de tous les classiques accumulés mais également pour m’inciter à me creuser les méninges et peut-être d’en faire entrer d’autres 🙂

    Aimé par 2 personnes

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s