Moi après mois 

Novembre

Faire ressurgir les Souvenirs / Jouer à devine qui est sur la photo / Le patrimoine génétique indiscutable / La grande sœur sensible aux mots / Le petit frère qui sera un homme tolérant et bienveillant s’il l’écoute / Mardi en présentiel, le reste en distanciel, vive les réveils tardifs / Les amandes un peu salées, la gourmande que je suis n’en a cure ! / Les Strates dans la wishlist / Le Grand Près avec eux / En Tesla jusque-là / Notre table / Spice Girls & A-ha pour le retour / Botero sous ciel bleu / Au musée pour le jour de congé / La Reine Margot et mon dico / Celui qui réussit tous ses entretiens d’embauche / Les pédagogues du samedi / La maison de la rue fruitée de nouveau décorée / Les vaccs’, les antivax et les autres / Celui qui lit au-delà des mots / Les châtaignes du dimanche soir / La bonne planque au rendez-vous / Joyeux anniversaire d’ici bas / Un lundi de rentrée qui (ne) tient pas ses promesses / L’absente du burorigami / Les nouvelles têtes et les prénoms à retenir, Fany, Fati, Fatou / Les premières heures de cours pour le mari / Frida Khalo dans les pages de cours / Ce corps parfois insupportable / Le rendez-vous de 10h / Vos séances pourraient durer 6 min, si je vous écoutais / Note à moi-même, bannir le mot « Voilà » de mon vocabulaire / Michael Myers et Halloween / À moi les chemises Sézane à moitié prix / Requiem for a dream, 16 ans après / Le coup de chaud / La proposition parisienne / Le père qui perd son sang-froid / Attendre les mails, impatiemment / Les soirées en solo / Le stress des comités de concertation / Beaujolais nouveau bonjour / Mais préférer le Cabernet Sauvignon / – Je lui ai volé sa copine. – Mon chéri, une fille ne se vole pas, ce n’est pas un objet / Les femmes dirigent le monde! / Et encore une belle soirée au pays des antiféministes / Journée dans le brouillard pour finir en beauté / Sushis with Lau’ / Mill en soirée, entre place des femmes et performance féministe / Le méchant « iel » arrive, faites gaffe / Ces 20 ans musicaux parmi eux et elles ! / Justement, on cherche une milf / Quand je vois du gel hydro-alcoolique, je peux pas m’en empêcher, j’en mets / J’ai l’impression d’être dans un épisode de Cold Case / Le calendrier de l’avant du burorigami / Je te présente Fanny, féministe aussi / Au théâtre pour voir la belle Laura / Les trois nanas de l’aca / Attendre sa Léa / Touchée coulée par elle / Et son passé douloureux, dans ses mots / « Weeze signifie pipi », on n’a perdu notre journée / Oracle Sisters en tout intimité / Le retour en musique, Soad, Blink et Korn / Le mythe de la virilité dans ses mains / La frayeur du petit poilu / Les ami.e.s autour de la raclette du dimanche / Gaspard au piano / Digresser en cours sur Titiou Lecoq, voir mes apprenantes noter la référence du livre, me dire qu’une heure à parler de ça était de toute évidence une bonne idée / En tête à tête avec le père autour d’une raclette ( again) / Josephine Au Panthéon / Wake Up America, encore et toujours nécessaire / …

Je vous souhaite un doux mois de décembre…

Sur une belle idée de Moka.

4 réflexions sur “ Moi après mois 

  1. maghily dit :

    Plus je te lis ou t’entends parler de tes cours, plus je me dis que j’aurais adoré t’avoir comme prof ! Tes apprenantes ont de la chance 🙂

    Un mois de novembre qui résonne fort féministe 🙂

    Je te souhaite un merveilleux décembre.

    J’aime

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s