Quelqu’un à qui parler – Grégory Panaccione 

Le jour de son anniversaire, Samuel est au fond du trou et pour combler sa tristesse, il vide une bouteille, histoire de faire passer cette soirée en solitaire, sans amis et sans famille. Et sur un coup de tête (l’alcool aidant), il compose le numéro du téléphone fixe de la maison de son enfance…et une voix, une jeune voix, lui répond : c’est lui, âgé de 10 ans. Samuel dessoule instantanément.

Serait-ce possible de parler à l’enfant qu’il était? De changer des événements du passé? Entre les deux Samuel, une correspondance téléphonique se met bientôt en place et le plus jeune va pousser le plus vieux à oser changer cette vie et entreprendre des changements trop longtemps gardés secrets.

L’enfant que j’étais n’aime pas l’adulte que je suis …
J’ai abandonné mes rêves …
J’ai trahi mon âme d’enfant …

Grégory Panaccione a adapté ici le roman français de Cyril Massarotto sorti en 2017 et je ne connaissais ni l’auteur ni le livre. C’est donc ignorant tout de l’histoire que je me suis plongée dans cette bande dessinée.

Si j’ai aimé le sujet (même si cela est pour moi un peu vu et revu) ainsi que le ton donné à la narration, le rythme des aventures et le côté émouvant de la vie de Samuel, j’ai été beaucoup moins séduite par le graphisme choisi. Les couleurs de la couverture assez criardes, les tons grisâtres, les traits des personnages peu engageants, tout cela ne m’a pas plu. C’est la première bande dessinée que je lis de Grégory Panaccione alors que ses œuvres ont souvent été plébiscitées les mercredis de la Bd de la semaine, notamment « Un océan d’amour » qui fait, il me semble, unanimité.

Je garderai donc de cette bande dessinée un souvenir de lecture agréable, avec un scénario tenant la route et offrant des messages (un peu gentils) sur le fait de ne pas laisser filer sa vie, cependant ma réserve sur le graphisme aura pris le dessus.

Le billet surement plus positif de Noukette.

Quelqu’un à qui parler de Grégory Panaccione
Bande dessinée adaptée du roman de Cyril Massarotto
Éditions Le Lombard
256 pages,
août 2021

…C’est chez Moka

13 réflexions sur “ Quelqu’un à qui parler – Grégory Panaccione 

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s