Chez toi – Sandrine Martin

Nous attendons parmi les mamans, les papas et les petits, alors que nous ne sommes pas encore ton père et ta mère, et que tu n’es pas encore notre enfant.

Mona et Monika se rencontrent en Grèce lors d’une consultation gynécologique, Mona, la patiente, Monika, la sage-femme. Cela pourrait être tout à fait anodin si ce n’était que Mona est syrienne et qu’elle « habite » dans un camp de réfugiés, sous une tente, avec son mari. Dans ces conditions, poursuivre une grossesse relève plutôt de l’angoisse que d’un bonheur à venir. Le projet du couple est clair, se rendre en Allemagne pour l’accouchement et commencer la vie tant espérée, loin de la saleté, des vols, des contrôles et de la misère.

Monika, de son côté, voit dans son travail de sage-femme une occasion rêvée de fuir son mariage qui se délite, pour venir en aide à ces femmes migrantes et leur apporter de la douceur et des informations qui leur manquent tant.

On rentre au camp. Je repense à la consultation. À cette sage-femme grecque, qui me semble si sûre d’elle. Je l’envie. s’il suffisait de passer de l’autre côté d’une table, j’échangerais bien ma place contre la sienne…

Ces deux femmes vont se lier d’amitié et partager leurs rêves et leurs déboires, entre une Grèce au bord de l’asphyxie par une situation économique désastreuse et l’arrivée de migrant.e.s qui doivent être aidé.e.s pour ne pas sombrer.


Cette fiction est abordée avec une recherche de la réalité la plus fine possible grâce à Sandrine Martin qui s’est rendue dans un camp en Grèce avec le projet EU Border Care et qui de par ses rencontres avec des médecins et des sages-femmes œuvrant dans les camps de réfugié.e.s en a fait un récit qui regroupait toutes ces histoires. Je parle de « réalité » mais il s’agit plutôt d’une pluralité de réalités s’entremêlant entre douleurs, espoirs et désillusions.

Les dessins crayonnés sont parfaits pour décrire ses vies, frêles et fragiles. J’ai particulièrement été touchée par les expressions des personnages si bien transmises par la dessinatrice.
Chez toi est une bande dessinée au plus près de l’émotion, sensible et engagée pour donner une voix aux migrant.e.s et aussi aux personnes qui les aident du mieux qu’elles peuvent, avec des moyens minimes et des cœurs énormes.

Chez toi de Sandrine Martin
Éditions Casterman
208 pages, avril 2021
La BD de la semaine

…c’est Noukette

19 réflexions sur “ Chez toi – Sandrine Martin

  1. Marie-Claude dit :

    Il me semblait bien, aussi, que ce dessin me disait quelque chose. J’ai lu Petites niaiseuses, très mordues par le dessin. Le sujet me parle tout autant avec celui-ci. Alors… je sais ce qu’il me reste à faire. Merci!

    J'aime

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s