Iris, deux fois – Anne-Laure Reboul & Naomi Reboul 

Dès la couverture, on est saisi par ces deux ambiances qui se dégagent et qui sont à l’opposé l’une de l’autre. Il s’y trouve deux Iris, une qui a pour ainsi dire tout réussi, auteur à succès, pressentie pour le prix Renaudot, en couple avec un éditeur et l’autre Iris, mariée à un homme alcoolique, mère d’un enfant avec un retard mental et qui a en horreur son travail chez Leclerq. Ces deux femmes sont pourtant une seule et même personne.

La première Iris rêve la nuit de cette autre Iris et se réveille le lendemain avec une sale impression qui lui reste dans la tête toute la journée. Ses rêves sont assez prégnants pour qu’elle commence à croire qu’elle est en train de vivre dans un monde parallèle. Se confiant à son mari et à ses amis, elle comprend qu’elle est en train de perdre pied. La solution qu’elle envisage très sérieusement serait de ne plus dormir pour ne plus retourner dans la vie de cette femme. On suit tour à tour sa vie en train de flancher mais également l’Iris de ses rêves au bord du gouffre également qui tente tant bien que mal de s’extraire de cette relation toxique.

Les premières pages de cette bande dessinée insufflent directement une dynamique oppressante, et celle-ci ne nous quitte pas pendant toute la la lecture. À l’instar de ce qu’éprouve Iris au réveil, j’ai ressenti cette impression de malaise en parcourant ces deux histoires. Si les réponses ne sont pas totalement données, c’est au lecteur et à la lectrice d’imaginer les raisons de ce « dédoublement ». Drame psychologique et réflexion sur nos choix de vie, Iris, deux fois est une bande dessinée saisissante et originale, qui peut avoir plusieurs lectures selon ceux et celles qui l’auront entre les mains. Portée par un graphisme classique, elle permet de mettre en avant un scénario bien huilé.

Anne-Laure Reboul signe ici un premier scénario solo et il est évident que je suivrai avec attention ses prochaines publications. Au dessin, c’est aussi une première fois pour sa sœur, Naomi Reboul avec ce roman graphique.

Iris, deux fois
Scénario de Anne-Laure Reboul, dessins de Naomi Reboul
Éditions Sarbacane
184 pages, février 2021

…Chez Stephie

19 réflexions sur “ Iris, deux fois – Anne-Laure Reboul & Naomi Reboul 

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s