Les fleurs sucrées des trèfles – Cédric Philippe

– Pourquoi n’es-tu jamais triste? – Oh parce que je m’émerveille d’un rien. Il y a trop de rayons de soleil pour les oublier tous. »

Les premiers mots
Il y a un peu moins d’an, avant que cette histoire ne débute, je rencontrai un hommes aux machines à sous de la fête foraine. De dos, je crus à un enfant: il était très petit, si petit qu’il ne parvenait pas à glisser dans l’appareil le jeton de métal qu’il avait acheté pour jouer, même sur la pointe des pieds.

Cette semaine, j’avais envie de vous présenter deux romans en littérature jeunesse qui, il me semble, sont passés inaperçus et cela est dommage.
Avec Maylis Daufresne nous avons parcouru des kilomètres pour contrer une malédiction, ici avec Cédric Philippe, il est aussi question de braver l’inconnu pour une noble cause: sauver l’oncle tant adoré d’un mal qui le ronge.
Comment? Grâce à la chance, pardi! Et la chance, où la trouve-t-on? Sous nos pieds, en cherchant bien, en scrutant les moindres recoins du jardin. Et à quoi elle ressemble cette chance? Aux trèfles à quatre feuilles.

« On se demande parfois comment germent certaines de nos idées d’enfants. Pourquoi soudain, le danger ou le risque perdent leur sens ; pourquoi la vie si implacable prend soudain la figure d’un jeu et que plus rien de sérieux – la douleur, les proches, le futur – n’importe. »

Agathe et sa sœur veulent en trouver le plus possible pour que leur oncle guérisse au plus vite, elles espèrent remplir tout un bocal, rien que ça!, car rien n’est plus important pour elle que de retrouver Oncle Yvon.

Leur quête les amènera dans des endroits bien étranges, où les oies, les papillons, les fleurs parlent, où elles se sentiront toutes petites face à ce monde qui leur était inconnu.

Ce roman illustré en noir et blanc offre une parenthèse enchantée dans un jardin extraordinaire. J’y ai retrouvé des similitudes avec Alice au Pays des Merveilles dans sa façon d’entrer dans un autre monde, entre rêve et réalité.

Les Éditions Mémo offre encore une fois un livre original!

– Les fleurs sucrée des trèfles de Cédric Philippe, Editions Mémo, août 2020, 192 pages –

4 réflexions sur “ Les fleurs sucrées des trèfles – Cédric Philippe

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s