La voie des loups – Maylis Daufresne

L’enfant n’a point besoin d’étoiles au firmament pour les deviner, les sentir, les entendre presque. Les loups, tapis aux portes du village, rôdant sous les remparts.  

Les premiers mots
La nuit s’attarde dans les coins et recoins de la longère familiale lorsque Lodoïs sort, chaussures à la main, baluchon sur l’épaule. Dans ce baluchon, peu de choses : quelques allumettes, le couteau de pêche offert par son frère ainé, le gros pain de froment préparé comme chaque dimanche par sa mère pour toute la famille, et un peu de fromage.

Lodoïs a huit ans et déjà le courage et la témérité des plus grands.
Dans son village, au dernier jour de l’an, les loups ravissent un enfant aux yeux gris. Impossible pour lui que cette année encore un des enfants disparaissent. Il prend alors un baluchon et s’engouffre dans la forêt pour affronter les loups et lever enfin cette malédiction.
Grâce aux apparitions mystiques des disparus, il pourra continuer sa quête en se sentant protégé.

Ils sont là tous les huit, les petits disparus. Huit années révolues depuis la naissance deLodoïs, huit enfants emportés par les loups.

Le roman de Maylis Daufresne commence dans le vif du sujet par le départ de notre héros. Les premiers mots donnent le ton pour ne plus nous lâcher pendant la centaine de pages que compte ce récit.
Entre rêves et réalités, Lodoïs se fraye un chemin vers sa destinée, parfois peureux, et il est aisé de le comprendre, car à huit ans l’enfant a encore besoin de sécurité mais toujours guidé par son désir de venger les disparus et d’en finir avec ces loups qui terrorisent depuis bien trop longtemps son village et les parents. Et puis, Lodoïs est ce personnage qui inspire le respect, est ce petit bout d’homme qui affronte les ennemis, car jamais il ne lâche son idée.

Maylis Daufresne, découverte avec le sublime Fanny et la Nuit, revient ici seule pour nous raconter un joli conte à partager où le courage et la confiance servent de moteur.

– La voie des loups de Maylis Daufresne, illustration de la couverture par Sarah Lembo, Editions Magellan & Cie, juin 2020, 120 pages –

8 réflexions sur “ La voie des loups – Maylis Daufresne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s