Moi après mois

Et si je vous racontais mon mois de juillet ?

Ces deux gars-là qui se retrouvent dans les moi après mois / Ce sera donc de nouvelles fleurs pour octobre pour mon dos / La délicate analogie avec Goebbels / Des bébés partout / Du noir au bout des doigts / Appelez-moi Maeve / Tu as longtemps été l’air que je respirais, l’eau qu’il fallait boire pour vivre et le pain de tous les jours. / Celui qui a du mal quand on rit de lui / Wind of change, La chanson de la honte / Notre dextérité mise à l’épreuve avec le Jenga / Atelier entre les collègues et ex-collègue du burorigami / La sportive du dimanche est en place / #appelezmoihusseinbolt / Descendre dans les Ténèbres / Je ne savais pas que j’avais autant de grains de beauté sur le crâne / Les beaux Petits Hauts / Bisous Paulette / Rencontrer Coyote / Choisir celui-là, au son enveloppant, à la ligne claire / Diviser pour mieux régner / Celle qui soi disant prône la transparence… / Partie en râlant, revenue en râlant, elle ne m’/nous avait pas manquée / Et un deuxième pavé russe pour moi / La signature du contrat qui fera de moi une artiste du dimanche / Fêter ses 36 ans, toujours avec la même bulle, au soleil / Les blind test qui animent désormais nos soirées / Cet Idiot qui me prend du temps / Un décès, une naissance, le même jour / « Le huitième jour » ou la vallée des larmes / Cette plante qui n’aime pas le soleil, comme ses propriétaires / Dernier jour au burorogami avec elle, la plus belle manière et la plus drôle aussi, de commencer mes vacances / Avoir enfin la date pour mes nouvelles fleurs d’encre / 5 ans d’absence, pensées pour tes petits devenus de merveilleux adolescents / Les paillettes de licorne ont frappé / S’essayer aux selfies / L’amoureux nerveux pour ses jours en solo / Préparer ces cinq jours de solitude avec la plus grande excitation / 7 livres, 5 jours. Le compte est bon / Et avec un léger attachement pour les lapins et les mères solo / Ce petit stress du départ / Joe Dassin et Abba pour m’accompagner jusqu’à la mer / Trouver dans cet endroit-là un espace accueillant tant attendu / Le premier jour et ses premiers 10 kilomètres à pied / Être la plus jeune parmi ces personnes venues se ressourcer, ça a quelque chose de drôle / Aller voir la mer / Et demain les Falaises / Ce coq, cet ennemi / Le petit mari, cet homme aux mains presque vertes / Le caladium qui m’attend / Ceux qui veulent être en communion (totale) avec la nature / Se sentir presque seule sur cette plage / Être la coqueluche de ces dames / Et terminer ce mois près de Vanda / Et si ce petit séjour en solo devenait une belle habitude ? / Et commencer le mois d’août face au vent / …

Je vous souhaite un beau mois d’août.

Sur une douce idée de Moka.

7 réflexions sur “Moi après mois

  1. maghily dit :

    Tu te mets à la course à pieds ?

    Que cela avait l’air agréable ce quelques jours en solo ! Je te souhaite de pouvoir réitérer l’expérience. Tu étais en Belgique ou à l’étranger ?

    Joli mois d’août ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s