Ténèbre – Paul Kawczak

Les moustiques s’abattaient alors sur lui, issus de la nuit comme autant de malédictions surgies du corps sombre et palpitant de la nuit équatoriale.

Les premiers mots

À coup de chicotte, Henri Morton Stanley achevait de tuer un homme. Un jeune porteur, quinze ans peut-être, un Bembe de Mindouli, recruté à Matadi. Pas le temps de comprendre. La peau douce partout éclatée.

Et donc lire Ténèbre. Ce livre plébiscité par tant de blogueurs et libraires. Décrit comme « un livre à lire absolument », « une expérience de lecture fascinante »…Et je comprends les raisons.
Ce livre est une virée en enfer, où la moiteur, la chaleur s’immisce toutes les parcelles de notre corps.
On est au Congo, on est sur ce bateau qui passe d’une ville à l’autre. On est Pierre, on est Xi Xiao, on Est Camille , on est Thomas… On est tous ces personnages qui sont embarqués dans une aventure qu’ils ne maîtrisent pas, qui se retrouvent, eux colons, face à des étrangers, les colonisés. Raconter l’histoire est impossible tant elle est multiple.

L’histoire qui suit n’est pas celle des victimes africaines de la colonisation. Celle-ci revient à leurs survivants. L’histoire qui suit est celle d’un suicide blanc dans un monde sans Christ ; celle d’un jeune homme oublié dans un labyrinthe de haine et d’aveuglement ; l’histoire du démantèlement et de la mutilation de Pierre Claes.


La langue de Paul Kawczak est magnétique, il est impossible de lâcher son roman tant la langue et l’écriture sont fluides et passionnantes. C’est une lecture qui laisse des traces par les images décrites, rien n’est caché, les perversions, les rêves inavoués, tout est donné au lecteur pour que celui-ci se sente complètement immergé dans ces ténèbres.

Cette publication de La Peuplade sort indéniablement du lot et elle est à découvrir.

-Ténèbre de Paul Kawczak, Editions La Peuplade, 2020, 320 pages –

9 réflexions sur “ Ténèbre – Paul Kawczak

  1. Lili dit :

    Je ne savais pas qu’il avait été tant plébiscité, tiens ! C’est le premier livre que j’ai acheté post-confinement. Je l’avais repéré peu de temps avant, il m’a fallu attendre ensuite ce qui a fort aiguisé mon envie de le lire et puis finalement, je ne l’ai toujours pas entamé ! En tout cas, je suis ravie de ton excellent retour à son sujet, c’est définitivement très encourageant !

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s