Vent mauvais – Cati Baur

J’arrive plus à être drôle. À quel moment je suis devenu un mec sinistre?

Bérenger a besoin d’air. Englué dans une relation qui n’aboutit à rien, coincé entre son ex-femme, inquiet pour sa carrière de scénariste, cet homme de quarante-quatre ans achète une maison située en face d’un parc éolien. Malgré les avis divergents sur cet emplacement, Bérenger sent que cet endroit est celui du renouveau. « Midlife crisis. Ça passe, il paraît… »

Il se fait vite à son environnement en se liant d’amitié avec Marjolaine, une femme indépendante mais qui cache quelques blessures.

Petit à petit, ces éoliennes vont jouer un rôle de perturbateur dans la vie de Bérenger. Et si les habitants de la région avaient raison?
Au fil des mois, les personnages se dessinent, se croisent, se complexifient.

Et les éoliennes? T’es juste devant, me dis pas que ça te gêne pas.
Tu parles! J’adore!! C’est même pour ça que je me suis installé là!

Dans cette bande dessinée assez volumineuse, près de 200 pages, l’autrice Cati Baur, déjà appréciée dans son adaptation des Quatre Sœurs du roman de Malika Ferdjoukh, aborde ici plusieurs thèmes, trop peut-être, assez denses : la crise de la quarantaine, les éoliennes, le changement de vie, la crise d’adolescent, la santé mentale, les relations compliquées… cela fait beaucoup pour que la bande dessinée atteigne complètement la lectrice que je suis. Si l’autrice s’était concentrée sur la moitié de ces thèmes, ceux-ci auraient gagné en profondeur, d’autant que la bande dessinée monte en puissance au fur et à mesure des pages pour atteindre un point de non retour. J’ai adoré la tournure des événements, Cati Baur arrive à nous amener hors des sentiers battus, loin de cette campagne idéalisée et rêvée.
À côté de ce petit fouillis, il y a les dessins qui m’ont énormément plu, j’ai aimé leur douceur, leur rondeur, leurs couleurs et les traits des personnages.

Vent mauvais de Cati Baur, Editions Rue de Sèvres, 2020, 192 pages –

C’est chez Noukette pour la dernière fois de la saison! Bonnes vacances les copains des bulles.

17 réflexions sur “ Vent mauvais – Cati Baur

  1. Alice dit :

    Je l’ai vu passé la semaine dernière à la médiathèque mais je n’ai pas été plus tentée que ça. A te lire, la prochaine fois, je tenterais quand même peut-être.

    J'aime

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s