Moi après mois

Et si je vous racontais mon beau mois de juin?

Prête à embarquer une caisse de livres et à aller voir la mer / Cinq jours en juillet, en solo, en silence / Et le monde n’arrête pas de s’embraser / Sentir les larmes monter à la vue de ces émeutes / #BlackLivesMatter / Spritz + vin+reprise du lendemain = pas bon ménage / Ça m’avait manqué de rire avec mes apprenants / Vous le voyez pas avec le masque mais je souris / Petit Sam, 13 ans / Comme ce sont des apprenants adultes, j’attends qu’ils soient moins pénibles mais non / Fatigue des transports / Créer un semblant de pochette pour accueillir le pavé russe fragile / Cette musique-là pour cette fille en feu / Elle m’a percée à jour / Toi qui veux que tout le monde t’aime / Mon pavé russe amputé de quelques mots / « Pourquoi me posez-vous cette question ? » / La fachosphère est de sortie sur les réseaux sociaux , s’éloigner pour ne pas pleurer / Boulogne pour moi, Espagne pour lui / Vacances en différé / Notre bulle élargie aux principaux / Monsieur Piou aka Chabat / Se poser des questions existentielles : est-ce que les tortues ont des dents ? / Donc le clapet anal… / Donc Félix Gray / Le mec a Cher comme référence et on se moque de celui qui a Eiffel 65 en réponse ?! / Le combat des titans ou comment un Blind Test nous rend fou / Celle dont on ne doit pas ou plus prononcer le nom / La fille à la veste éclatante / Offrir un coin du Montana / Un sacré Rodéo / Celui pour lequel on franchit les portes d’un restaurant longtemps restées fermées / Les copains des uns et des autres pour nous accompagner / Ce petit qui perd sa première dent / Retrouver les musiciens du samedi / Trouver dans Notre corps, nous mêmes une bible que j’aurais voulu lire adolescente / Je m’en irai bien faire un tour sur la colline de Watership down / Se croire au-dessus de ces idées-là / Un dimanche soir avec La Peuplade / Un samedi-rêvé de retrouvailles entre les collègues du burorigami / Première terrasse réservée pour lui et elles / Bonheur immense de le voir / Deux Spritz, évidemment / À un an près, on prenait nos apéros au même endroit / 1h45 qui a filé bien trop vite / On se dit rendez-vous en décembre, Mister Ju? / Ça me manquait que quelqu’un réagisse à mes blagues pourries / Le gaver de bonnes ondes pour qu’il reparte content de nous avoir vues / Pas pleurer / Ce dernier jour de printemps ensoleillé / J’étais la bûche et le feu , L’incendie aussi je peux / Un jour d’été avec elles et leurs bébés au chaud / Les bonnes nouvelles et les cœurs déchargés de ses peines / Ce week-end rempli de gens que j’aime / Avoir le cœur rempli d’amour pour ces deux dernières semaines de ce beau mois de juin / Y retiemble en sus centros las tierra al sonoro rugir del amor / Celle qui veut parler du génie féminin au lieu d’expliquer comment fonctionne les mots croisés / Dans cette solitude, je colmate mes brèches / Les kids à la maison pour une première nuit / Ma L. qui me pousse à découvrir le monde fascinant des animés japonais / Cette petite-là a mille ressources devant elle / Willy Le borgne Versus Stanley Le Bègue / Terminer le mois par une rencontre avec L’Iconoclaste / Ce mois de juin entre amis, collègues-chéris, neveux et nièces adorés et retrouvailles, une bonne entrée en matière pour juillet /

Je vous souhaite un doux mois de juillet ❤

Sur une belle idée de Moka.

6 réflexions sur “Moi après mois

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s