Moi après mois

Et si je vous racontais mon mois de mai…

2 ans entre ces murs-là, notre chez-nous / S’amuser de compter nos années / Un écran fissuré pour fêter le 1er mai / « Tu crois que je pourrai mettre ma salopette au boulot ? » « Non« . / M’offrir un fourreau de luxe pour Watership Down/ Bonjour Camus / Les mots de La Peste qui ont cette résonance toute particulière / Les lectures confinées déconfinées / En fait j’ai peur des gens. Non, j’ai peur de toucher les gens / Des envies futiles apparues avec le confinement…Teindre mes cheveux en roux ou auburn ou bleu / Faire des petits trous / M’encrer encore / Faire le tri autour de moi / Refuser les théories du complot / Déconfinés ? / Ceux qu’on a choisis, les amis « avant » la famille / Les liaisons dangereuses sont de sortie / quatreZinvités /… Je suis trop sentimental moi…/ J’ai failli vomir, c’est l’émotion / Passer toutes les « premières fois sans elle » / Un an / Remplacer les apéros par les café-visio / Déplier de nouveau notre-son canapé / Une soirée qui donne mal au cheveux le lendemain / Un dimanche dans la brume / Avoir confiance en ses goûts littéraires et découvrir le grand Steinbeck / Adorer nos lectures à thème, lues dans le plus grand des secrets / Rendez-vous dans son jardin fleuri, à distance / Retrouver les allées de livres et récupérer les commandes tant attendues / Hello Frankenstein / L’ami du Conservatoire devenu orphelin / Au revoir L. / Ces gestes du quotidien calculés / Les sorties masquées, drôle de réalité / Se préparer tout doucement pour le retour au travail / Je reconnais mes verres parce que j’ai du sébum / L’invitation qu’elle n’a pas reçue et qu’elle nous impose / Première grande sortie-masquée pour un retour pas du tout à la normale / Les rails qui ne m’avaient pas manqué / Retrouver le burorigami cachés derrières nos masques / Lire deux fois Hemingway / Jupe et robe pour habiller mon été belge / Visite surprise-masquée dans la grande maison / Un mail envoyé pour me fleurir à nouveau / Nous serrer dans nos bras, le virus ne nous aura pas / Se contenter de l’odeur sucrée de la crème solaire en imaginant un bord de mer / On s’est fait éclater comme des pop-corn /Jean-Michel-Cosette / C’est ce qu’on appelle finir en eau de boudin / Le poilu heureux d’avoir de la compagnie nocturne / Françoise en dernier pour terminer ce mois de mai / Une certaine idée de bonheur, cette terrasse, ce verre rempli d’un doux breuvage, le soleil / Beaucoup trop de présence du mot « masque » dans ce mois de mai / Un arc-en-ciel dans le cœur / Bonjour juin et ces nouveaux réflexes à adopter …

Je vous souhaite un beau mois de juin ❤

Sur une douce idée de Moka

10 réflexions sur “Moi après mois

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s