Petit frère – Alexandre Seurat

Les premiers mots

C’est son amie qui m’avait appelé et laissé un message (je n’appelais plus personne). J’avais laissé sonner. Je revois seulement les lumières d’en face, de l’autre côté de la cour, petits cubes colorés dans la façade, pendant que ma voix enregistrée débitait son message (ses intonations que je détestais).

Des bribes de souvenirs affluent dans le récit d’Alexandre Seurat.
Des bribes pour essayer de comprendre la mort de son jeune frère. Pour essayer aussi de le comprendre. Lui qui insistait pour dire « T’inquiète » en réponse aux regards anxieux de la famille.

Pendant que le cadet se détruit, l’aîné vit. Ou plutôt tente de se construire dans cette ambiance familiale désordonnée où chacun ne prend pas le rôle qui devrait prendre. Où chacun espère que l’autre trouvera les paroles qui sauvent. Mais rien ne vient. Le petit frère s’enfonce, se désagrège.
Alexandre Seurat a ce don pour raconter les histoires familiales les plus sordides. Comme dans la Maladroite, ses mots sont justes.

Les problèmes de mon frère font partie du quotidien de mon enfance, de ce avec quoi il faut composer.

Ce récit ne sert pas rejeter la faute sur quelqu’un en particulier, il ne souhaite pas enfoncer ceux qui survivent au drame. Non, il est là pour mettre en mots les souffrances de chacun.

– Petit frère d’Alexandre Seurat, Editions Le Rouergue, 2019, 144 pages –

10 réflexions sur “Petit frère – Alexandre Seurat

  1. flyingelectra dit :

    j’avais bien aimé La maladroite – l’auteur a l’air d’aimer ces sujets graves – je viens de finir une lecture difficile sur le ghetto de Lodz du coup je vais attendre avant de l’emprunter à la BM 🙂

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s