L’événement – Annie Ernaux

Il y eut une douleur atroce. Elle disait : « arrêtez de crier, mon petit » et « il faut bien que je fasse mon travail.

Les premiers mots

Je suis descendue à Barbès. Comme la dernière fois, des hommes attendaient, groupés au pied du métro aérien. Les gens avançaient sur le trottoir avec des sacs roses de chez Tati. J’ai pris le boulevard de Magenta, reconnu le magasin Billy, avec des anoraks suspendus au-dehors.

Avant de lire le témoignage d’Aude Mermilliod, j’ai lu celui d’une autre femme qui a posé des mots sur cet « événement » : son avortement. 
On est en 1963. 12 ans avant la loi Veil.

On est en 1963 et avorter peut conduire à la prison. Il faut alors trouver des faiseuses d’ange ou des médecins qui osent. Des hommes et des femmes qui comprennent la détresse et qui osent braver les lois. 

J’ai fini de mettre en mots ce qui m’apparaît comme une expérience humaine totale, de la vie et de la mort, du temps, de la morale et de l’interdit, de la loi, une expérience vécue d’un bout à l’autre au travers du corps.

Annie Ernaux raconte ses semaines de doutes et d’attentes pour enfin avoir une adresse fiable. Ce qui lui arrive, elle ne veut pas le nommer, ce serait lui donner trop d’importance, elle le nomme « événement ».

En 130 pages, Annie Ernaux nous dévoile sa réalité et les murs érigés devant elle. Toujours avec cette écriture si particulière, elle retrace cette période comme pour exorciser son traumatisme. C’est tellement douloureux de penser à ses milliers de femmes qui ont subi des avortements clandestins avec le danger que cela représentait, au péril de leurs vies. 

Découvrir Annie Ernaux maintenant c’est la promesse de tant de belles lectures qui m’attendent. 

Et, comme d’habitude, il était impossible de déterminer si l’avortement était interdit parce que c’était mal, ou si c’était mal parce que c’était interdit. On jugeait par rapport à la loi, on ne jugeait pas la loi.

– L’événement d’Annie Ernaux, Editions Gallimard, Collection Folio, 2000, 130 pages –  

6 réflexions sur “L’événement – Annie Ernaux

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s