Prix Elle – Sélection d’avril

MON AVIS SUR LA SÉLECTION DU MOIS D’Avril

Cette sélection sonne la fin de l’aventure du Prix Elle. Pour terminer, trois livres aux thématiques assez fortes dont un seul m’aura convaincue et pour lequel j’avais déjà fait un billet.

COUP DE COEUR

– Né d’aucune femme de Franck Bouysse, Éditions Manufacture de livres, 2019, 416 pages –

Résumé de l’éditeur
 » Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
— Et alors, qu’y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose. »

Ce livre est d’une beauté douloureuse. On s’émerveille devant l’écriture travaillée, profonde, sensible. Rose a jeté ses mots dans ses carnets pour rester en vie et on sent cette ferveur et cette urgence à coucher ses douleurs sur papier. Les mots sont forts, vrais et on retrouve l’intonation d’un français rural. Mais plus elle écrit, plus son écriture s’affine.

Impossible à lâcher, ce livre offre des pages d’une grande puissance jusqu’au dénouement final ( qui m’a particulièrement émue). Si certains ont trouvé la fin un peu « facile », je me suis laissé, au contraire, bercer par l’histoire sans me poser de questions, pour être totalement surprise.

Mon billet complet.

COUP DE MOU

– Vigile d’Hyam Zaytoun, Editions Le Tripode, 2019, 128 pages –

Résumé de l’éditeur
Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une jeune femme dans la nuit. Elle pense que son compagnon la taquine. La fatigue, l’inquiétude, elle a tellement besoin de dormir… il se moque sans doute de ses ronflements. Mais le silence revenu dans la chambre l’inquiète. Lorsqu’elle allume la lampe, elle découvre que l’homme qu’elle aime est en arrêt cardiaque.
Avec une intensité rare, Hyam Zaytoun confie son expérience d’une nuit traumatique et des quelques jours consécutifs où son compagnon, placé en coma artificiel, se retrouve dans l’antichambre de la mort.

J’ai trouvé ce roman touchant mais malheureusement je l’ai trop trouvé aussi trop intime. Je n’ai pas aimé ce « déballage » de vie. J’aurais préféré que l’autrice invite un peu de fiction à son récit. Cela l’aurait allégé sans le rendre moins grave pour autant.

Epinglé en « coup de mou » car je n’ai pas ressenti toute l’émotion que d’autres ont pu ressentir en le lisant. Pour moi, il manque une vraie consistance pour être totalement charmée.

Et puis ce « tu » omniprésent m’a dérangée… je ne sais pas très bien l’expliquer mais il ne m’a pas convenue.

COUP DE DENTS

Résumé de l’éditeur
Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable. 

Ce documentaire si intéressant qu’il soit ne m’a pas convaincue. Je l’ai trouvé bien trop long et assez sordide à raconter des détails que le lecteur n’avait pas spécialement besoin d’avoir.
Si j’ai bien compris le parallèle que l’autrice a voulu faire avec sa vie, je déplore qu’elle ait pris autant de temps pour amener ses réflexions.

Le début m’a particulièrement plu mais au fur et à mesure du récit, je commençais à peiner et à sentir un brin d’agacement à l’idée qu’il y ait encore temps de pages à lire. Je suis un peu à contre-courant des avis le concernant car plusieurs lectrices et lecteurs le jugent « indispensable »… ce que je ne pense pas.


C’est terminé pour mon aventure du Prix Elle… Même si j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tous ces livres, je ne suis pas mécontente que cela prenne fin. Je n’ai pas eu les coups de cœur attendus et je me suis parfois sentie un peu en marge des avis sur certains livres très plébiscités. Mais c’est le jeu et je ne regrette pas l’expérience. Je compte faire d’ici peu un billet ou post instagram regroupant mes livres préférés des sélections.

Vous pouvez retrouver mes avis sur les autres sélections par ici:

Sélection de septembre

Sélection d’octobre

Sélection de novembre

Sélection de décembre

Sélection de janvier

Sélection de février

Sélection de mars

Publicités

18 réflexions sur “Prix Elle – Sélection d’avril

  1. Marie-Claude dit :

    Tu dois tout de même te sentir libérée… C’est contraignant, les lectures «imposées», surtout avec toutes ces tentations.
    J’ai trouvé la fin de «Né d’aucune femme» juste parfaite. Apaisante, à la limite. Elle vient contrebalancer l’accumulation de malheurs…
    Tu viens de me faire rayer «L’empreinte» de ma liste d’envie. Je savais que tu l’avais trouvé trop long, mais là, avec ce que tu rajoutes… Terminé!

    Aimé par 1 personne

  2. maghily dit :

    Décidément, j’ai l’impression que ce Prix ne t’a pas réconciliée avec le genre du documentaire ! 😉

    J’ai vu beaucoup d’avis positifs sur Né d’aucune femme, il m’intrigue ! 🙂

    Que les mois sont passés vite, j’ai l’impression que tu viens à peine de commencer ta participation à cette sélection [mais je peux tout à fait comprendre ton soulagement d’en voir la fin]. C’est toujours une chouette expérience mais cela demande beaucoup d’implication si on souhaite le faire correctement.

    Hâte de découvrir ton top 3 ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • mespagesversicolores dit :

      (J’ai mis mon top 3 sur Insta 😀 )

      Né d’aucune femme te plairait à coup sûr!
      Pour les documentaires, c’est vrai que j’ai beaucoup de mal! Mais là je suis en train de lire un doc sur Gloria Steinem et c’est super intéressant!

      J'aime

  3. flyingelectra dit :

    quelle aventure ! finir sur ces trois lectures, une géniale et ces deux coups de mou (du coup je n’étais pas intéressée par l’empreinte, je le suis encore moins…) bref tu dois te sentir un peu plus légère, non ?

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s