Prix Elle – Sélection décembre

Mon avis sur la sélection du mois de décembre

du bon, du très bon et de l’émouvant. Bref, une sélection au TOP!

Du bon

– Dura Lex de Bruce Desilva, Editions Actes Sud, Collection Actes noirs, 2018, 448 pages

Ce roman est une plongée fascinante dans le système judiciaire américain. On suit avec intérêt l’histoire du plus jeune meurtrier américain ( en dessous de 15 ans au moment des faits). Il aurait dû être libéré depuis longtemps mais suite à des accusations montées de toutes pièces pour empêcher sa libération, il croupit en prison. Un journaliste va mettre le doigt sur ces manipulations des gardiens de prison et fera tout pour libérer le jeune Kwame Diggs. Un autre journaliste, quant à lui, fera son possible pour prouver que libérer ce meurtrier est une erreur monumentale. Quel camp choisir? Quelle solution pour ce prisonnier? À nous lecteurs, de faire notre choix.
J’ai tout simplement adoré ce polar qui se lit d’une traite ! Je le répète, le roman noir n’est pas ma tasse de thé, et j’ai trouvé ici tous les ingrédients qu’il me manquait dans les autres romans lus jusqu’à présent : des personnages forts, un meurtrier détestable, une enquête passionnante!

du très bon

– Ma dévotion de Julia Kerninon, Editions du Rouergue, Collection La Brune au rouergue, 2018, 302 pages –

Quel plaisir de voir ce roman sélectionné pour le Prix ELLE. J’avais adoré les deux autres romans de l’autrice, Buvard et Une activité respectable, (un peu moins « Le dernier amour d’Attila Kiss) et je me réjouissais de relire son écriture particulière. Je n’ai pas été déçue!

Au hasard d’une rue, Helen retrouve Franck avec qui elle a vécu une histoire d’amour (ou ce qui y ressemble) dès son plus jeune âge.Ils se posent sur un trottoir et Helen raconte ce qu’elle n’a pas eu le courage de lui dire.  Elle remonte à la première rencontre, enfant et continue sur des dizaines d’années. Sans être tout à fait en couple, cette femme et cet homme ne peuvent vivre loin de l’autre. Pourtant leurs destins seront plusieurs fois séparés.
C’est beau et féroce à la fois. et le titre Ma dévotion porte toute la force de ce roman. Encore une fois, Julia Kerninon arrive à planter une histoire hors du temps qui m’a séduite d’un bout à l’autre.

de l’émouvant

– Les inséparables, Simone Veil et ses sœurs de Dominique Missika, Editions Seuil, 2018, 256 pages –

J’étais déjà admirative de Simone Veil, je le suis maintenant de ces deux sœurs, Denise et Madeleine. Ce livre retrace l’enfance de la famille Jacob avant la déportation, aborde très brièvement les camps de concentration et s’intéresse plus particulièrement à la vie après leur déportation. C’est donc très intéressant de lire comment ces trois sœurs, revenues des camps de la mort, orphelines, ont réagi face à cette nouvelle vie qui s’ouvrait à elle. Comment réussir à survivre après l’impensable? Comment se reconstruire quand on est passé par ce qu’elles ont vécu? L’autrice ne se concentre pas que sur Simone Veil. Elle donne à lire l’histoire des deux autres soeurs qui sont tout aussi intéressantes. Un livre captivant!

Sélection de septembre

Sélection d’octobre

Sélection de novembre

On se retrouve pour les prochaines sélections?

Publicités

6 réflexions sur “Prix Elle – Sélection décembre

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s