Et si l’amour c’était aimer? – Fabcaro

– Vous savez je sors d’une histoire sentimentale un peu compliquée…
– C’est-à-dire?
– Elle était vendeuse à Natures et Découvertes…
– Je suis désolée…

Un simple regard et Sandrine tombe folle amoureuse de Michel, le livreur à domicile. Elle n’avait commandé qu’un plat de macédoine, elle n’avait pas demandé un potentiel amant. Commence alors une relation secrète, Sandrine est mariée… Et quand son mari apprend l’infidélité de sa douce, il l’oblige à rompre.

« Tout à coup, Sandrine sentie tous ces sens s’enflammer tel un incendie se propageant  dans la forêt de son corps… Le regard de cet homme, noir comme une nuit sans lune, la magnétisait tel un aimant dont elle ne pouvait se détacher. Quand il fut parti, elle ressentit comme un grand vide, et durant toute la soirée, elle fut complètement ailleurs, comme absente à elle-même. »

Entre Fabcaro et moi, autant le dire, ça n’a pas été le coup de foudre. Il m’avait laissée de marbre avec son Zai Zai Zai Zai  que j’avais trouvé barge mais bien trop court. Et j’avoue avoir été assez hermétique face à cet humour. Je m’étais dit que plus jamais je ne retomberai dans le panneau.

Mais vous savez ce que c’est… les copains blogueurs vous incitent, vous disent que vous devez lui redonner une nouvelle chance, qu’il aura peut-être changé et qu’il ne faut pas rester sur un malentendu. Face à tant d’incitations, je n’ai pas résisté. J’ai été faible. Et bordel c’était bon! Mais vraiment bon!

Fabcaro a compris comment m’apprivoiser. Il m’a pris par ses plus doux sentiments et je suis retombée sous son charme.  Ces pages ont défilé à vive allure et m’ont transportée dans une bulle loufoque et folle. 
« Oh le con » a été la phrase que j’ai citée plusieurs fois durant ma lecture et ceux qui me connaissent savent que de ma part c’est un compliment! Chaque planche regorge de dialogues exquis et surréalistes. Comment est-il arrivé à pondre un objet littéraire si décalé?!

Je dois donc vous avouer qu’au jour d’aujourd’hui, entre Fabcaro et moi, c’est le grand amour parce qu’avec lui «  la vie est une suite de surprises renouvelée chaque jour »… 

Les avis des tentateurs Moka,Jérôme, Mo’, Khadie, Sabine, Noukette

– Et si l’amour c’était aimer de Fabcaro, Editions Six pieds sous terre, 2017, 56 pages – 

°°°

Et soyons fous en ce jour de Saint-Valentin, je vous offre un petit bonus coquin proposé par Marion Fayolle, acheté le même jour que la bande dessinée qui nous occupe aujourd’hui. Oui j’étais dans une ambiance amoureuse 🙂

Ici, point de paroles mais des dessins érotiques. Sans vulgarité, Marion Fayolle remplace les sexes des hommes et des femmes par des objets du quotidien au double sens entendu ou à deviner. Une définition lue sur Grand Papier, résume à merveilles le contenu de cet album, en le définissant comme un recueil de dessins onirique, drôle & érotique.

Chaque page recèle une situation coquine dessinée d’un trait qui ma tout de suite séduite. (Moka, tu avais sacrément raison: cette artiste est incroyable!) 

Le blog de Marion Fayolle

– Les coquins de Marion Fayolle, Editions Magnani, 2014, 64 pages – 

Les autres amoureux des bulles se retrouvent chez  Noukette

Publicités

60 réflexions sur “ Et si l’amour c’était aimer? – Fabcaro

  1. Laeti dit :

    Ohh ton billet est de circonstance ma chère, bravo 🙂 Cette BD de Fabcaro a l’air bien délirante, j’ai déjà rigolé juste en lisant quelques extraits! Pas fan de son dessin par contre mais je suis sûre de bien mordre à son humour 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Folavril dit :

    Chouette sélection pour la saint Valentin 😉 Je ne connaissais pas Marion Fayolle, merci pour la découverte! Pour Fabcaro je fais partie de ceux qui avait adoré Zaï zaï zaï zaï !!! Personnellement je me suis bidonnée comme pas possible. Et j’ai offert sa nouvelle BD à mon frère pour son anniv, il va falloir que je la lui pique 😀

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s