Le singe de Hartlepool – Lupano & Moreau

Des hommes petits, imbibés de nationalisme, ont pendu un singe ! Ah, elle est encore loin, la modernité, c’est moi qui te le dis !

La légende raconte qu’un naufrage a eu lieu près d’un village anglais du nom de Hartlepool en 1814. Le bateau français comptait à son bord des soldats, des commandants, des lieutenants mais aussi un singe. L’animal survit et se retrouve sur les plages du villages anglais. Les villageois se réjouissent de la perte de cette flotte française, pour eux, les Français « mangeur de grenouilles » n’ont pas le droit de vivre, ils félicitent ainsi Mère Nature d’avoir exaucé leurs prières. Quand ils découvrent dans les débris du navire un survivant, ils se sentent pousser des ailes, ils auront enfin leur revanche. Que le naufragé soit un singe, ils s’en fichent, de toute façon ils ne l’ont même pas remarqué. En effet, le singe est confondu avec un Français et les villageois croient dur comme fer avoir à faire avec un de leurs ennemis. Le singe sera jugé. Les habitants, bêtes et méchants, ne se rendront compte que trop tard qu’ils ont été aveuglés par leur haine et leur ignorance.

Jusqu’au bout, j’ai espéré mais non, cette légende offre une vision triste de la haine et de ce qu’elle peut engendrer comme drame. 
Les habitants de Hartlepool ignorants ne se sont pas posé de questions, n’ont pas essayé de comprendre ce malheureux, ce pauvre survivant, n’ont pas vu qu’il n’était en rien un homme mais bien un animal innocent. 

Cette bande dessinée offre un regard intéressant sur le destin du singe mais aussi sur les personnages secondaires du village. Certains seront plus éclairés que d’autres, mais la plupart restent convaincus du bien fondé de ce procès rejetant les interpellations des autres habitants.

J’ai été complètement happée par cette lecture tant par le sujet que par le dessin que j’ai trouvé superbe. Jérémie Moreau signait ici son premier album et c’est une belle réussite! Je veux maintenant le découvrir avec ses œuvres plus récentes comme la fascinante « Saga de Grimr ».

– Il est tout de même très petit pour un Français?
– Les Français SONT petits.

Les avis de Mo‘, Jérôme, Noukette

– Le singe de Hartlepool de Lupano et Moreau, Editions Delcourt, 2012, 96 pages – 

Cette semaine, c’est Noukette qui accueille les amoureux des bulles!

 

Publicités

32 réflexions sur “Le singe de Hartlepool – Lupano & Moreau

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s