Le jour d’avant– Sorj Chalandon

À l’heure de dire au revoir à son charbon, la France a oublié de dire adieu à ses mineurs. Le monde qu’ils incarnaient n’existait déjà plus.

Les premiers mots

Joseph, serré tout contre moi. Lui sur le porte-bagages, jambes écartées par les sacoches comme un cow-boy de rodéo. Moi penché sur le guidon, main droite agaçant la poignée d’accélération. Il était bras en l’air. Il chantait fort. Des chansons à lui, sans paroles ni musiques, des mots de travers que la bière lui soufflait.
Les hurlements de notre moteur réveillaient la ville endormie.
Mon frère a crié.
– C’est comme ça la vie!
Jamais je n’avais été aussi fier.

Leur père les avait prévenus « Tu n’iras pas au charbon, tu iras au chagrin« . Jojo a choisi, il descendra au petit jour et aura la gueule noire. Michel, narrateur et frère, est trop jeune pour l’accompagner mais il est fier que son aîné brave le père. Alors quand il meurt, son monde s’écroule. « J’ai su que je ne voulais plus de tout ce ciel sans lui« . Il vengera Jojo, le coupable est la mine, il aura sa peau.

Cette vengeance patientera quarante ans. Autant d’années pour réfléchir et pour se convaincre de passer à l’acte. Comme si cette volonté pouvait faire revenir Jojo.

L’histoire de Michel est l’histoire d’un amour fraternel, de liens forts et indéfinissables. C’est aussi l’histoire d’une haine qui a un goût d’amertume . Ces mineurs qui ont péri lors de l’accident de mine à Liévin n’ont reçu que quelques hommages mais c’est si peu par rapport à la peine et à la perte des familles. Chalandon leur donne un nom, une histoire, une revanche.

Après Jojo, je n’ai plus ri. J’ai repoussé la joie à coups de pied, à coup de poings.

Il offre un roman poignant et colérique. Un roman qui a le mérite de nous transporter au fond de ce charbonnage en compagnie de ces hommes silicosés et courageux. Le livre aborde aussi la culpabilité et notre façon de vivre avec. Comment survivre à un drame et comment s’en défaire. Michel est un personnage complexe. Il nous donne à voir ce qu’il veut et une fois le retournement de situation arrivé, il nous apparaît tout autrement. À nous lecteurs de nous laisser embarquer dans son histoire, sans le juger et en essayant de le comprendre. 

J’ai trouvé ce roman beaucoup plus « accessible » que le terrible « Le Quatrième mur » mais il n’en demeure pas moins un récit que je n’oublierai pas.

Pensée émue à mon grand-père et à tant d’autres, ces mineurs venus d’ailleurs pour travailler dans les fond charbonneux de nos campagnes belges. 

– Le jour d’avant de Sorj Chalandon, Editions Grasset, 2017, 336 pages –

Publicités

34 réflexions sur “Le jour d’avant– Sorj Chalandon

  1. Laeti dit :

    Mine de rien, j’ai de plus en plus envie de le lire! Il y a tellement de personnes qui apprécient cet auteur que j’ai envie de me faire ma propre idée. Comme tu sais, j’ai Profession du père à la maison. Une petite LC copinette ? 😀

    Aimé par 1 personne

  2. booksmoodsandmore dit :

    j’aime quand tu dis « sans le juger », tu as tellement raison.
    cette histoire a dû avoir une raisonnante particulière pour toi, notamment quand Aude évoque son grand-père…
    Moi non plus je n’oublierai pas ce roman – et pour ma prochaine lecture de Sorj Chalandon, j’éviterai dans un premier temps le Quatrième Mur. Marie-Claude n’a pas aimé, et ton retour conforte l’information…

    Aimé par 1 personne

  3. maghily dit :

    Ton avis vient confirmer l’impression que j’avais de ce roman suite à la soirée chez Tropismes. Je pense bien me laisser tenter dès qu’il sortira en poche et en attendant, je vais continuer ma découverte de cet auteur avec ses autres ouvrages.

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s