Une histoire des loups– Emily Fridlund

N’avait-elle pas toujours besoin que quelqu’un l’observe et l’approuve? 
Et n’étais-je pas celle qui s’y prenait le mieux?

 

Les premiers mots

Ce n’est pas que je ne pense jamais à Paul. Il vient à moi de temps à autre avant que je sois complètement réveillée, mais je ne me souviens presque jamais de ce qu’il a dit, de ce que je lui ai fait ou pas. Dans mon esprit, le gamin s’affale simplement sur mes genoux. Boum. C’est comme ça que je sais que c’est lui: il n’a aucun égard pour moi, aucune hésitation. 

Sans surprise, à la lecture de la quatrième de couverture ainsi que de la première page, on sait qu’un drame va arriver: « Avant Paul, je n’ai vu qu’une seule personne passer de la vie à mort ».
Le tout sera de comprendre qui est Paul, qui est ce « je » et les liens qui les unissent. 

Ce « je » c’est Mattie, une jeune adolescente solitaire, qui partage ses journées entre les cours, la pêche et la sortie de ses chiens. Rien de très excitant. Et pourtant deux évènements vont se produire et vont bousculer sa petite vie. Le premier est une histoire sordide avec un professeur de son école,  le deuxième est l’arrivée d’une famille sur l’autre rive. Elle peut les observer de chez elle et se rendre compte des petits rituels qui régissent leur vie. La mère donne à manger au petit garçon, lui raconte des histoires tandis que le père disparaît parfois pendant quelques jours. Une envie de les connaître commence à poindre chez Mattie, une certaine jalousie aussi. Quand elle, elle doit se débrouiller toute seule, son petit voisin profite de ses deux parents. c’est une vie tellement différente de la sienne.
Un jour Patra, la jeune maman, demande à l’adolescente de devenir la baby-sitter de Paul et de s’en occuper durant la journée. Petit à petit, Mattie sent comme une menace, un certain malaise dans cette famille aux allures parfaites.

Avec des bonds dans le futur, Mattie nous livre des signes assez flous sur ce qu’il s’est passé.

Je rêvais que j’embarquais Paul et Patra sur le canoë, les mains invisibles du courant secouaient le bateau et nous devions lutter pour avancer. Ma pagaie nous guidait jusqu’au rivage. Ou peut-être qu’elle nous en éloignait, peut-être que nous partions finalement. Je m’endormais, me réveillais. M’endormis.

Le résumé présageait une histoire troublante et poétique et pourtant j’y ai vu peu de poésie. Ni rien ressenti de particulièrement original. Le personnage de cette adolescente solitaire ne m’a pas convaincue et m’a semblé sans grande profondeur. Je m’attendais à un réel engouement tout au long de cette lecture et il n’a été question de quelques frissons que pendant quelques pages. Je regrette de ne pas avoir été plus emballée que ça. L’histoire aurait pu être plus engageante si l’autrice avait focalisé son récit sur les relations de Mattie et la famille au lieu de partir dans d’autres évènements qui, à mon sens, n’apportent pas beaucoup au récit. Le thème de la religion y est aussi évoqué, tant dans la famille de Mattie que dans celle des parents de Paul. Chacun vit sa foi assez différemment et on constate les tourments dans lesquels les gens peuvent se perdre à cause de leurs croyances. 

L’écriture (et la traduction)  est assez belle et fluide, c’est un point à noter! Un autre est qu’Emily Fridlund nous amène quelques indices pour nous pousser à continuer notre lecture.

Je retiendrai toutefois qu’il s’agit d’un premier roman et il me semble que c’est un point à prendre en compte.

Je vous laisse lire les avis plus que positifsde Lola et de Léa. Nul doute que ce livre aura un beau retentissement, malheureusement j’y suis restée insensible. 

– Une histoire des loups d’Emily Fridlund, Editions Gallmeister, 2017, 297 pages – 

N.B: Merci à Léa de LeaTouchBook et aux Editions Gallmeister pour l’envoi de ce livre.

 ( à retrouver sur Facebook!)

Publicités

34 réflexions sur “Une histoire des loups– Emily Fridlund

  1. horizondesmots dit :

    Arf je tiens tellement à défendre ce bouquin que ça me chatouille de lire un avis moins enthousiaste… Contrairement à toi j’ai eu beaucoup plus que quelques frissons, ce livre m’a complètement retournée ! J’espère qu’il aura son succès, même si je reconnais qu’il peut ne pas plaire pour les défauts que tu évoques.
    Belle journée ! (Et merci au passage d’avoir cité mon billet !)
    Lola.

    Aimé par 1 personne

  2. flyingelectra dit :

    Bon en te lisant et les trois autres commentaires, je sens que j’ai bien fait de passer mon chemin. Il fait aussi beaucoup de buzz sur YT mais apparemment, ils sont aussi déçus. Je pense le lire un jour, mais pas tout de suite.

    Aimé par 1 personne

  3. Nad dit :

    Je note que Jérôme, Noukette et toi n’avez pas aimé ce roman. Dommage, il me tentait bien et puis Gallmeister, que j’aime presque toujours.
    Je ne me jetterai donc pas dessus, j’en ai tant de beaux à lire 😀
    Bisous Fanny (en passant je suis en train de lire Mudwoman de JCO et je pense à toi qui aime tant cette auteure :-))

    Aimé par 1 personne

  4. Eva dit :

    tu as été plus déçue que moi…mais j’ai quand même été déçue! l’histoire avec la famille de Paul m’a semblé mal maîtrisée et m’a perdue en route. Par contre j’ai aimé l’ambiance et surtout le personnage de Madeline…dommage, de très bons ingrédients mais la mayonnaise n’a pas vraiment pris!

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s