Et je danse aussi– Anne-Laure Bondoux & Jean-Claude Mourlevat

J’ai reçu votre message comme on reçoit un bonbon.
Je l’ai posé sur ma langue, et je l’ai laissé fondre doucement durant toute la journée d’hier, au gré de mes promenades.

Les premiers mots

De: Pierre-Marie Sotto
À: Adeline Parmelan

Chère Madame Parmelan,
Rentrant de voyage ce samedi, je trouve dans ma boîte aux lettres cette volumineuse enveloppe portant votre adresse mail au dos. Je suppose qu’il s’agit d’un manuscrit. En ce cas, je vous remercie de la confiance que vous me témoignez, mais je dois vous informer que je ne lis jamais les textes qu’on m’envoie. C’est le travail des éditeurs. Pour ce qui me concerne, je ne suis qu’écrivain et j’ai bien assez de mal avec ma propre écriture pour avoir la prétention de juger celle des autres.

La première citation de ce billet résume à elle seule l’effet que ce livre a eu sur moi. Etant en panne de lecture après le fabuleux « Arrête avec tes mensonges », j’avais besoin de me plonger dans un livre léger et qui me ferait passer un bon moment. Si vous êtes des habitués de ce blog, vous avez pu remarquer que je ne lis pas souvent, voire pas du tout, de livres feel good et pourtant je me suis aventurée dans ce roman dont j’avais entendu le plus grand bien. 

La correspondance entre Pierre-Marie Sotto et Adeline Parmelan m’a tenue en haleine pendant quelques jours. Tout commence par une enveloppe assez lourde envoyée par Adeline à Pierre-Marie. Celui-ci lui répond gentiment qu’il n’a pas ouvert le colis et qu’il souhaite lui renvoyer. Adeline lui assure que cette enveloppe n’est pas un manuscrit et qu’elle n’est pas une lectrice comme les autres. Piqué par la curiosité, l’auteur à succès va essayer d’en savoir un peu plus. S’ensuivent des courriels pendant plusieurs mois. De simples situations de leurs vies respectives à des confessions plus personnelles, les deux correspondants tissent des liens intimes. 

Ce roman à quatre voix possède les ingrédients pour que le lecteur n’arrive pas à lâcher le livre. De l’humour, de l’amour et du suspens. Car petit à petit une intrigue se met en place et tout comme Pierre-Marie on attend d’ouvrir cette fameuse enveloppe. 

Ce livre n’est pas le plus extraordinaire que j’ai lu mais il a eu le mérite de m’embarquer dans une jolie histoire douce comme un bonbon. 

 Votre voix me manque. Oui je sais bien que je ne l’ai jamais entendue, votre voix, pas plus que je n’ai vu votre visage. Quand je dis votre voix, je veux dire votre façon de me parler. Et aussi votre façon de me faire parler, de me donner envie de vous parler. Voilà : notre complicité me manque. Nous me manquons.

– Et je danse aussi d’Anne-Laure Bondoux & Jean-Claude Mourlevat, Editions Poche, 2016, 312 pages – 

Publicités

28 réflexions sur “Et je danse aussi– Anne-Laure Bondoux & Jean-Claude Mourlevat

  1. recolteusedemots dit :

    Ce livre me fait envie depuis un moment, déjà par la présence de Jean-Claude Mourlevat que j’adore ! Et comme je n’ai jamais rien lu d’Anne laure Bondoux, ce sera la parfaite occasion de la découvrir je pense. Comme toi je ne suis pas trop habituée au livre feel good, mais ça me donne encore un peu plus envie de découvrir cette correspondance !

    Aimé par 1 personne

  2. Laeti dit :

    C’est vrai que ça fait du bien parfois de se changer les idées avec une lecture comme ça! j’en lisais souvent tout un temps. Un qui me revient à l’esprit est « La vie commence à 20h05 » de Raphaël Thomas, sur l’envers d’une série tv style Plus belle la vie. Trop drôle et tellement réaliste! Biz copine!

    Aimé par 1 personne

  3. aufildeslivres dit :

    J’ai adoré ce livre ! Je l’ai dévoré en un jour, totalement accro ! Je voulais savoir qui était cette femme et ce que contenait l’enveloppe ! C’est beau, émouvant et tres bien écrit.

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s