La Belle rouge– Anne Loyer

Arrête de réfléchir, Marje, arrête!
Pour une fois, Marje, ne réfléchis pas. Agis. Tu verras bien après.

Les premiers mots

Il ne sait même plus pourquoi il est là. Avec sa basket gauche trouée, son blouson ouvert aux quatre vents, son sac à dos à moitié vide, sa caboche pleine à craquer. Il est là. Debout. Raide comme un piquet sur ce bitume sale et lui. En transit. En partance. En attente. Les yeux grands ouverts sur la nuit qui ne veut pas fini. Lourde, opaque, mystérieuse. Et après, il se passe quoi?

C’est l’histoire d’une rencontre entre une Belle rouge et une Beau Cabossé de la vie.  Une rencontre qui n’aurait pas dû se passer mais voila. Le destin, la chance, la fortune. 

Marje traverse depuis une vingtaine d’années le pays à bord de son camion baptisé « La belle rouge« . Rien ne pourrait la séparer de ce monstre de fer.

Kader est un gamin, habitué aux centres pour jeunes, qui s’enfuit pour retrouver sa liberté, pour en finir avec cette vie entre quatre murs, où les adultes ne le comprennent pas. 

Par un coup du hasard, Kader trouve refuge dans le camion de Marje. Ils partageront un bout de chemin ensemble et les kilomètres passés ensemble aboutiront à des échanges personnels et intimistes. Ils se livreront comme ils ne l’ont jamais fait malgré leur différence d’âge et de milieu. 

– T’es Algérien ? mais t’es pas un clandestin, quand même ?
-J’vous ai déjà dit que non. Et puis un clandestin qu’irait à contre-sens vous en connaissez beaucoup, vous ?

En voilà, une belle pépite jeunesse comme j’aime!

J’aime ces histoires de rencontres improbables (tout comme dans « La folle rencontre de Flora et Max« ), où un rien fait que deux êtres deviennent complices et s’aident mutuellement. Mon petit coeur s’est emballé pour Kader et j’aurais voulu moi-aussi lui tendre la main. Marje n’est pas en reste  avec son courage hors du commun et sa répartie qui met KO les plus durs. 

Je ne peux pas terminer ce billet sans remercier Jérome et Noukette qui m’ont gentiment offert ce livre! Merci à vous! 

– La belle rouge d’Anne Loyer, Editions Alice, 2015, 134 pages – 

Publicités

9 réflexions sur “La Belle rouge– Anne Loyer

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s