Monsieur Origami-Jean-Marc Ceci

J’avais le choix. Suivre mon brouillard ou suivre mon éclair de lumière.

Les premiers mots

Maitre Kurogiku est assis. Depuis plus d’une heure maintenant.
En position de zazen. 
Devant lui, une feuille de papier carrée.
Un peu chiffonnée.
Posée sur une table basse en bois.
À ses pieds, sa chatte Ima ronronne.

Le pliage de papier doit être réalisé dans le calme et le silence. Réfléchir aux plis et ne pas aller trop vite. Maitre Kurogiku exerce l’origami depuis son plus jeune âge au Japon. Il fabrique lui-même le papier qui servira à plier. Cela demande de la patience et du temps. Sa passion il la vit seul, en Toscane, comme un ermite. Il a quitté son pays natal pour l’Italie afin de retrouver une femme.

Entouré de son chat et d’une voisine, il observe les saisons défiler. Un jour, il fait la connaissance d’un jeune homme à la recherche d’un logement. Celui-ci va bousculer la vie de Kurogiku. Le maître lui révélera les secrets de l’origami ainsi que son histoire. Tout en mystère et en contemplation de l’instant présent.

Sans doute les êtres et les choses appartiennent à ceux qui s’en occupent.

Ouvrir Monsieur Origami c’est accepter le silence entre les mots. C’est se laisser porter par des phrases courtes au message limpide. Malheureusement, tout était trop simple et trop rapide. J’ai été mise en retrait de cette histoire par la légèreté des mots, aucun n’a fait échos en moi alors que j’attendais de la poésie profonde. 

À quoi sert-il d’avoir si être vous manque.

La construction du roman avait pourtant tout pour me plaire, j’avais envie de retrouver la douceur d’un « Soie » de Baricco mais ce ne fut pas le cas. Jean-Marc Ceci a voulu jouer sur l’économie des mots et il en ressort, pour ma part, une économie d’émotions. Plusieurs avis évoquent « un petit bijou », pour moi, il restera une petite interruption dans le temps mais qui s’effacera bientôt. 

L’avis plus que positif de Noukette comparé à celui de Moka qui a été moins enthousiaste. 

– Monsieur Origami de Jean-Marc Ceci, Editions Gallimard, 2016, 160 pages – 

Publicités

7 réflexions sur “Monsieur Origami-Jean-Marc Ceci

  1. Nad dit :

    Je retiens ton avis mitigé, je l’ai vu passer souvent et entre les mains de certains bloggeurs amis. « Économie d’émotions », ça en dit beaucoup, merci Fanny.
    Par contre ta lecture du moment « Dites-leur que je suis un homme », un chef d’œuvre! C’est Jérôme qui me l’a offert, j’ai ADORÉ!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s