Sauveur & Fils – saison 1 – Marie-Aude Murail

– C’est compliqué.
– La vie ?
– Les gens.

img_20170227_193512

Les premiers mots

Sauveur ouvrit la porte de la salle d’attente en douceur. Si les gens n’étaient pas prévenus, ils avaient un mouvement de surprise en l’apercevant.
– Madame Dutilleux?
Madame Dutilleux arrondit les yeux et Margaux baissa les siens.

Pendant 330 pages, je me suis glissée avec Lazare derrière le rideau du cabinet de son papa, le psychologue Sauveur Saint-Yves. On a observé et surtout écouté les drames familiaux qui se jouaient et se déjouaient, grâce aux conseils bienveillants de Sauveur.
D’adolescente qui se scarifie, à des pipis au lit, de familles disloquées à des joueurs compulsifs de World of Warcraft, Sauveur essaie tant bien que mal de soigner ses patients au détriment de son fils. Ils ne se voient pas ou juste pour partager un repas et surtout ils ne communiquent pas. Le petit a tant de questions à lui poser sur sa mère, son décès, sa région d’origine, la Martinique. Mais Sauveur fait la sourde oreille et préfère éviter les confrontations.
Lazare peut compter sur son meilleur ami, Paul, qui est en plein drame familial avec le divorce de ses parents.

Quand on a un ami, le bonheur se multiplie. Si le proverbe n’existe pas, il aurait fallu l’inventer pour Paul ce jeudi matin.

Je le clame haut et fort: ce roman est un beau coup de cœur ❤
Je suis heureuse d’être passée outre de cette couverture qui ne m’attirait pas pour me plonger avec délice dans l’histoire touchante de ce père et de ce fils.

J’ai été profondément touchée par les destins parfois tristes, parfois tendres de ces personnages. Ces hommes, ces femmes et ces adolescents ressemblent à des personnes que l’on a déjà croisées dans nos vies. Et c’est ça qui rend le roman si attachant et si addictif! Je n’ai pas réussi à le lâcher tant je voulais connaître les dénouements des histoires ! Et puis, je l’avoue, le petit Lazare m’a fait fondre. Il respire l’innocence et l’amour et applique les préceptes de respects reçus par son père. « Toujours complimenter les grandes personnes ».

Marie-Aude Murail aborde des thèmes pourtant durs, tout y passe: le racisme ordinaire, l’homosexualité, les mutilations d’adolescents, les familles recomposées, le décès… Et pourtant, ce roman respire l’amour et la vie.
Comme beaucoup de blogueurs qui l’ont lu, je suis maintenant une adepte de ces petits hamsters et je ne souhaite qu’une chose: les retrouver! 

Les avis tous plus positifs les uns que les autres: Jérome, Noukette, Solène.

– Sauveur & Fils, Saison 1 de Marie-Aude Murail, L’école des loisirs, 2016, 330 pages – 

Publicités

20 réflexions sur “Sauveur & Fils – saison 1 – Marie-Aude Murail

  1. Marie-Claude dit :

    J’y viens, j’y viens! En tout cas, ce que tu en dis me dit qu’il faut qu’il monte dans le haut de la pile. Ce sera donc pour bientôt bientôt! Les «cas» semblent tous plus intéressants les uns que les autres. Je me confesse, ce sera mon premier Murail!

    Aimé par 1 personne

  2. Laeti dit :

    Un coup de coeur pour beaucoup, carrément! Comment passer à côté de ce titre alors! Comme toi, cette couverture ne me disait rien de spécial, et pourtant… Par ailleurs, dans mon exploration de la littérature jeunesse, Marie-Aude Murail semble incontournable avec ses nouveaux, comme ses anciens romans. Tu en as lu d’autres d’ailleurs?

    Aimé par 1 personne

  3. Nad dit :

    Je me souviens des avis de Noukette et Jérôme. Il est pour toi également un coup de cœur. Comme c’est tentant! La prochaine fois que je passe en librairie je vais voir à me le procurer…
    Bon weekend à toi

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s