Pendant que le Roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes? – Zidrou & Roger

– Ça a déjà commencé?
-Pas avant 7 heures et demie, Michel.
-Ça a déjà commencé?
-Michel! À quelle heure t’ai-je dit que ton dessin animé commençait?
– À 7 heures et demie.

IMG_20160702_155629

Résumé: Catherine a 72 ans. Elle est veuve. Son fils de 43 ans, Michel, vit encore avec elle. Il faut vous dire que Michel est handicapé suite à un accident de voiture. Permettez-nous de vous raconter par petites touches, par petites tranches de vie, le quotidien de cette héroïne. Permettez-nous de tenter de capturer ses sensations, ses émotions, de traduire en quelques pages une vie de sacrifice et d’amour. Une belle vie, en somme. Et, croyez-le ou non, en sa compagnie et celle de son fils, nous allons vivre de bons moments. De moins bons aussi, bien sûr. Mais n’est-ce pas le lot des héros que de souffrir ?…

Et oui, une fois que j’aime un auteur/scénariste/dessinateur, je ne manque pas de le découvrir à travers d’autres oeuvres. Cette bande dessinée scénarisée par Zidrou est donc la deuxième, après mon coup de coeur pour Les Beaux étés.

L’histoire de ce Michel, quarante-trois ans, resté handicapé à la suite d’un accident est très touchante mais ce qui l’est plus, c’est l’amour inconditionnel de sa mère. 

Parce que ce n’est pas la vie de Michel que nous racontent Zidrou et Roger, mais bien le sacrifice de Madame Hubeau.

À un âge, où elle pourrait enfin se reposer et penser à elle, elle ne vit que pour son fils et s’oublie peu à peu. 
Ses journées sont rythmées selon l’horaire de Michel. Quand elle appelle sa fille, c’est à son fils qu’elle pense, quand elle part en vacances seule, Michel est omniprésent dans sa tête. Elle n’hésite pas à lui louer des films pornos, à répéter sans relâche les mêmes phrases pour le rassurer, le calmer.

Mais parfois, ça craque. Elle n’en peut plus et crie. Mais se reprend, elle n’a pas le choix.IMG_20160702_203922

J’ai apprécié cette histoire avec des héros pas comme les autres et pourtant comme il en existe tant. J’ai ri de ces chroniques journalières et des caractères humains des personnages. Il y a de l’émotion dans ces planches, pas de pathos et pas de voyeurisme. Zidrou sait y faire, assurément. 

Le petit hic a été le dessin…. je n’ai pas tellement accroché aux couleurs, aux traits… dommage.IMG_20160702_203829

 

– Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? de Zidrou & Roger, Edition Dargaud, 2013. 56 pages –

Publicités

10 réflexions sur “ Pendant que le Roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes? – Zidrou & Roger

Si vous souhaitez me laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s